• Est-ce une bonne idée d'écrire à Xavier Bertrand, candidat LR pour le nord-pas-de-calais-picardie etc... ???

    Monsieur,

    Je me permets de vous écrire ce jour parce que je suis bien ennuyée.

    Voyez-vous, je suis une électrice de gauche. Électrice moyenne, de sensibilité gauchiste, je n'ai jamais eu de carte dans un  parti, je ne suis pas syndiquée. Je suis juste élue "représentante des parents d'élèves" dans l'unique liste sans étiquette de l'école. Est-ce bien démocratique, une seule liste ??

    En revanche, je suis une citoyenne. Je vote. Toujours, je vote. Je crois que en phase terminale d'un cancer de la main droite, je voterais quand même. (oui, je suis gauchiste mais droitière)

     

    Je suis donc bien ennuyée...

    Après cette entrée matière légère, j'en viens aux choses sérieuses.

    J'ai voté dimanche, sans illusions, mais tout de même avec convictions.

    J'ai vu les scores, sans surprise, mais avec effroi.

     

    Et puis, je vous ai vu, vous.

    Et, j'avoue que je suis très ennuyée.

    Voilà, Monsieur Bertrand, il faudrait que je vote pour vous dimanche... enfin, que je vote contre Marine Le Pen.

    Et l'ennui, c'est que votre allocution de ce dimanche m'a glacée.

    D'abord parce que vous demandez aux électeurs FN de voter pour vous. Cela m'ennuie à deux niveaux : je n'ai pas envie de voter la même chose qu'un électeur du FN et par ailleurs, si vous lui demandez de voter pour vous, c'est que vous avez quelque chose à proposer, quelques valeurs dans lesquelles il se retrouvera, l'électeur du FN et ça, ça m'ennuie encore plus.

    Soit dit entre nous, je ne doute pas que vous connaissiez bien votre travail, mais voilà, un électeur FN, à l'heure actuelle ne votera pas pour vous au deuxième tour. Il s'agit d'un rejet profond de la classe politique, une envie suicidaire d'essayer autre chose.

     

    Ensuite, vous avez claqué la porte au nez du PS qui proposait une ouverture. Je me suis sentie méprisée. Ce n'est qu'un sentiment, mais c'est ce que vos propos ont produit sur moi. Alors, comment voulez-vous que je vote pour vous si vous me méprisez ?

     

    Enfin, vous vous êtes auto-proclamé "le seul candidat capable de battre Marine Le Pen".

    Bon. Soit.

    Je ne suis pas fine stratège ni même politologue, mais la gauche, si on additionne ce qui était divisé (la politique, c'est génial pour les math), l'ensemble fait aux environs de 28%... comme la droite rassemblée. Pas pire, pas mieux.

     

    Je vous demande donc de me donner, ainsi qu'aux électeurs de gauche, des raisons de voter POUR vous et non CONTRE Marine Le Pen. Parce que voilà, aujourd'hui, je pense que dimanche, je remplirai mon enveloppe avec du vent. Je me souviens bien de 2002 et de ce qui s'en est suivi. Naïve que je suis, j'avais espéré que le Président Chirac ferait un gouvernement d'ouverture, ou au moins de centre droit. Je suis naïve !

     

    En réalité, je vous écris parce que je suis nombreuse à penser comme moi (c'est vraiment bien la politique, on peut être nombreux tout en étant seul) et si nous sommes très nombreux de gauche à ne pas voter pour vous... Ben, Marine Le Pen l'emportera dans les grandes largeurs. Et ça sera un drame.

     

    Vous savez, Monsieur Bertrand, je ne suis pas une affreuse gauchiste, il m'arrive aussi de reconnaitre que certaines idées de droite ne sont pas si pourries... Comme quoi, je ne suis pas si méchante.

    J'espère très sincèrement que vous prendrez le temps de me répondre personnellement. Je sais que vous êtes chouïa occupé ces derniers temps, sachez que toute fainéante d'intermittente que je suis, je suis aussi un peu occupée, j'ai pris le temps de vous écrire une lettre, certes assez peu conventionnelle, mais dont j'ai essayé de rendre la lecture agréable.

     

    Si la forme peut être légère, le fond, lui ne l'est pas. Monsieur Bertrand, vous avez besoin des électeurs de gauche, donnez-nous de bonnes raisons de voter POUR vous.

     

    Pour info, je publie cette lettre sur mon blog, je la diffuse aussi auprès de plusieurs médias nationaux et régionaux. Il serait donc plaisant que vous preniez le temps de répondre à une simple citoyenne.

    Je diffuserai bien sûr votre réponse en espérant que vous soyez convainquant.

    Si vous ne voulez pas m'écrire, vous pouvez passer à la maison, j'habite à 50 m du lieu où s'est tenu votre meeting de jeudi dernier. Je fais un bon gratin de choux de Bruxelles (si vous n'aimez pas les choux, y'a toujours moyen de vous faire des nouilles au beurre et de discuter tranquillement)

     

    D'avance, je vous remercie.

    Très cordialement

    Marion Cailleret

     

    (pour mes lecteurs habituels : je suis sur FB "on n'a pas 4 bras", mais aussi sur mon profil perso : marion cailleret. Love sur vous)

     

    Est-ce une bonne idée d'écrire à Xavier Bertrand, candidat LR pour le nord-pas-de-calais-picardie etc... ???

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Thaly
    Lundi 7 Décembre 2015 à 19:40

    ton questionnement à cet homme politique est très représentatif à mon avis des questions que beaucoup se posent. Comme toujours tes mots sont bien choisis et justes...

    j'espère sincèrement qu'il prendra le temps de la réponse car même si je ne peux pas voter de la où je suis, je suis de loin ce qui se passe chez nous je m'en inquiète beaucoup (je suis à l'étranger, en Afrique, et je te jure qu'il y a des gens, français ayant choisi de vivre ici, qui votent FN aux élections auxquelles nous avons le droit de prendre part - chercher l'erreur).

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 20:04

        Je te crois sans peine. Le mec qui fait des pizzas au coin de ma rue est portugais (déjà, on se marre), il s'appelle Nigro et c'est un gros facho.... voilà, voilà... La mémoire des gens ne va pas loin.
        J'espère vraiment qu'il me répondra.

        Merci !

    2
    Pat
    Lundi 7 Décembre 2015 à 20:00
    Pat

    Tu es très juste, comme toujours...

    Si je pouvais je viendrai déménager en Picardie cette semaine pour donner une voix de plus.....

    J'espère sincèrement que Monsieur Bertrand lira ta lettre mais surtout prendra la peine de te répondre. Allez Mr Bertrand, soyez un peu couillu.

    Love sur toi aussi Marion

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 20:21

        Merci ! :) Hauts les coeurs... un peu haut le coeur aussi

    3
    mariezz
    Lundi 7 Décembre 2015 à 20:22

    J'ai eu le même sentiment que toi hier soir... Mais j'ai tellement peur du FN, tellement peur pour ce que va devenir notre pays, nos valeurs, tellement peur que tout ce que je veux faire passer à mes enfants fondent comme neige au soleil, que dimanche moi je voterai contre à droite pas par conviction (non vraiment pas) mais parce que c'est utile !

    4
    Nadège
    Lundi 7 Décembre 2015 à 20:45

    Marion ... oui tu es nombreuse car je pense exactement tout pareil comme toi ! Tout pareil, j'ai aussi été glacée que toi en entendant Xavier Bertrand (et j'ai pensé très fort à toi, à vous les gens du Nord !). Limite, moi je pourrais m'en fiche total, je suis en Bretagne, en Ille et Vilaine.... pas vraiment concernée... Oui mais sauf que ... Sauf que ben non (et pour tellement de raisons)!

    La ville la plus proche de chez moi, le FN arrive n°2, loin derrière mais quand même !!!!!! (je l'ai appris ce soir :-( ) ! Non mais allo quoi .... on a la chance d'avoir un patrimoine culturel, environnemental de ouf, des collèges, un lycée à venir, une piscine, un cinéma d'art et d'essai, des assos en veux-tu en voilà (y en a tellement qu'à chaque rentrée c'est un casse-tête pour choisir !), des médecins (10 !), des pharmacies, des écoles (laïque et privée) etc... Bref ...

    Je crois que certains au eu un lavage de cerveau à l'eau de javel ...

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 20:54

        Un ras-le-bol de la caste politique...

        Faudrait peut-être un mouvement citoyen fort, mais pétard, d'ici 18 mois, c'est chaud bouillant !

    5
    Lundi 7 Décembre 2015 à 20:59

    J'ai découvert ce blog il y a seulement quelques semaines, et j'ai été conquise ! Les mots, les émotions, le style, le fond, je prends vraiment plaisir à te lire, un peu plus à chaque billet, et aujourd'hui plus que jamais. J'habite un village paumé au fond de la Bourgogne, et en achetant notre maison en 2012 (pile entre les 2 tours des présidentielles !) on avait été soulagés et ravis de voir que la gauche arrivait nettement devant les autres partis... et voilà qu'hier le FN a obtenu plus de 40% des voix... J'ai du mal à comprendre, et je suis tellement dépitée que nos enfants aient à grandir au milieu de toutes ces idées moisies ! Chez nous il reste une chance de limiter les dégâts dimanche, alors j'espère j'espère, j'espère !!!

    Je suis curieuse de voir si ce cher Monsieur Bertrand répondra. Bon, j'imagine que de toute façon je ne serais pas d'accord avec sa vision des choses, mais quand même, cette lettre mérite une réponse ! 

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 21:12

        Le Nord a été une terre de gauche, une terre de démocratie, j'ai tellement mal à ma région...

        Courage à vous ! (et merci !)

        (j'adore la Bourgogne !)

    6
    Lina
    Lundi 7 Décembre 2015 à 21:00

     j'espère qu'il va te répondre... Et je serai curieuse de lire sa réponse ... ce qui m'aidera peut-être pour mon vote de dimanche prochain... peut-être... ce sera la mort dans l'âme... Lina

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 21:13

        C'est ça, la mort dans l'âme (elle est terrible cette expression)

    7
    Lundi 7 Décembre 2015 à 21:13

    Hop ! MP reçu "Bonsoir,
    Nous accusons réception de votre lettre à Xavier Bertrand, et allons lui transférer votre message.
    Bien cordialement,
    L'équipe de Xavier Bertrand."
    On y croit ???
    S'il n'y a pas de réponse, va falloir s'y mettre à plusieurs, pour écrire à Monsieur Bertrand !

    8
    Hymaya
    Lundi 7 Décembre 2015 à 22:17

    Hello!

    C'est fou comme ton article fait écho à ce que je ressens. J'habite en région centre et ici aussi le fn est devant, pas de beaucoup...mais quand même...je n'arrive pas à comprendre!

    Il y a quelque jours, tout près de chez moi, j'ai aussi aperçu une affiche de lutte ouvrière qui disait "Dites votre écœurement en votant lutte ouvrière" Mais NON les gars, bougez un peu vos fesses pour qu'on ait envie de voter POUR vous et pas CONTRE les autres! Ça me fout sacrément en rogne de telles pratiques, et me rend triste aussi!

    Ça me rend triste aussi de voir que le vote FN se banalise, que les gens n'ont plus "honte" de voter FN et que les journaux le présente comme 1er parti de France. Je trouve ça moche, très, très moche...

     Bref, dimanche j'irai voter...à droite ou à gauche...probablement à gauche, car ici, ça a encore une chance de passer!

    J'espère que M.Bertrand se fendra d'une réponse. Je serais curieuse de la lire.

    9
    Soso
    Lundi 7 Décembre 2015 à 23:37

    Marion, tu es et tu fais bien plus qu'un colibri ! Moi aussi, j'ai mal à ma région. Je suis déjà écoeurée par les affiches qui scandent "Marine présidente !" pour notre région, si elle était élue, j'aurais trop honte... Je crois que j'irais voter contre (et pourtant je suis à gauche de grands parents en parents en fille ) parce que le pire du pire ne vaut pas d'être risqué.

    J'espère que Mr Bertrand te répondra.

    10
    Anna
    Mardi 8 Décembre 2015 à 07:58

    Bonjour !

    Je suis née à Béthune, j'ai vécu pendant 20 ans dans le Pas-de-Calais, près d'Arras. Je suis une Chti, pure et dure, même si j'ai dû quitter ma belle région, j'y reste attachée et y retourne régulièrement voir ma famille et mes amis. Je prends plaisir à faire découvrir à mes enfants les richesses de cette belle région.

    Depuis dimanche j'ai la nausée. La nausée d'avoir vu Marine jubiler dans ma télé d'avoir envahi mon territoire... Je suis comme tout le monde, je n'aime pas les envahisseurs qui colporte des comportements violents et haineux.

    J'habite en région centre aujourd'hui, où je n'avais pas vu venir cette vague bleue marine ici aussi. J'ai découvert aussi aux dernières élections que mon petit village de 500 habitants, très tranquille, très convivial, très agréable, avait au moins un quart de ses habitants qui votent FN (la moitié des habitants n'ont pas voté, et la moitié des votant vote FN).

    Mon maire est sans étiquette. A mon arrivée dans ce village il y a un an et demi, un voisin m'a rassuré "Mais ne vous inquiétez pas, il est de droite en vrai". Ha. Pas moi, mais bon. Aujourd'hui je me demande de quelle droite exactement..

    Je suis de tempérament assez joyeux et positif. Mais cette fin d'année me déprime au plus haut point. Et j'ai le sentiment très désagréable que ça ne va pas aller en s'améliorant. (Pour peu que Donald Trump devienne président et on devrait approcher de l’apocalypse arf )

    J'imagine que tout ça c'est cyclique, qu'il faut reculer pour mieux sauter, toucher le fond pour rebondir tout ça tout ça.

    J'espère qu'il n'y a pas plus profond que le fond.

     

     

    11
    Laurence
    Mardi 8 Décembre 2015 à 09:02
    Bonjour Marion,
    Nous avons vécu 10 ans dans le Nord et nous y avons trouvé une deuxième famille. Tout comme vous, les propos de M. Bertrand nous ont glacés dimanche soir.
    Nous serons à Lille le weekend prochain et de tout coeur avec vous.
    12
    Céline
    Mardi 8 Décembre 2015 à 09:47

    Dimanche j'aurai la chance de pouvoir encore choisir entre la droite et la gauche ... Et pourtant que j'ai entendu notre candidat de gauche, un homme assis sur son pouvoir, persuadé que seule sa politique politicienne était valide, face à une candidate de droite, issue de la société civile, fraichement arrivée en politique ... ben là, tu vois j'avais presque envie de voter à droite !

    C'est ce qu'ils n'ont pas compris pendant toutes ces années, le ras le bol de la classe politique qui finit par ne faire qu'un, quelque soit son côté... ils se sont perdus dans leur course au pouvoir et nous on a perdu nos repères... ils n'ont pas réagit, ils ont laissé venir les idées moisies, et le moisi ça s'étend à la vitesse grand V ...

    J'espère que M. Bertrand répondra a cette lettre qui dit tout, qui pose la bonne question ... parce que le droit de vote n'est pas fait pour s'opposer !

      • Denis
        Jeudi 10 Décembre 2015 à 00:27

        Non xavier Bertrand ne repondra pas: il est pragmatique,, il sait que la gauche chie dans ses frocs et qu'elle votera CONTRE. Il n'a pas besoin de vous repondre. Je connais sa " clique" avec Ballereau ancien directeur  l'agence de santé en Bourgogne. 31% de vote FN en Bourgogne franche comté. Est ce que cela vous étonnes vue  que  la montée du chômage ? 

    13
    Mardi 8 Décembre 2015 à 11:21

    Bravo madame, légèreté et sérieux finement rédigée faisant "front" à une vague politique sans précédent depuis 13 ans (le spectre de 2002 a ressurgi...), s'interrogeant sur une récupération politique immédiate de la droite sur fond de séduction des électeurs du FHaine.

    J'invite monsieur Xavier Bertrand a y répondre, cela pourrait être intérréssant. Et puis des nouilles au beurre, c'est bon !

    A partager !

    14
    Debbie
    Mardi 8 Décembre 2015 à 13:51

    Je ne crois pas être de gauche mais j'aime beaucoup ton style (on se tutoie hein), comme d'habitude, toujours très juste et sous cet air frais et léger, il y a toujours des vérités profondes. Mais là j'en suis à me dire que les politiciens ne peuvent plus grand chose pour nous et que d'année en année ce p….n de FN monte de plus en plus. Allez tenons bon.

    15
    Mardi 8 Décembre 2015 à 13:57

    cette lettre est parfaite, juste, intelligente et tape ans le mille!

    bisous

    16
    Mardi 8 Décembre 2015 à 15:12
    Alix

    Marion, t'es une sacrée nana ! Bravo pour cette belle lettre, juste et qui reflète sans doute les interrogations de nombre d'entre nous. Je plussoie. Et j'attends la réponse avec impatience :)

    17
    katy
    Mardi 8 Décembre 2015 à 18:58

    bravo Marion, c'est tellement bien écrit et bien dit et tellement le reflet de la pensée de bon nombres d'entre nous! merci, mille mercis! Love!

    18
    arnaud
    Mardi 8 Décembre 2015 à 21:34
    Bonsoir.
    Tout a fait d'accord avec ton analyse de la situation, et suis a peu de chose prêt dans le même cas que toi. La différence c'est que je encarté EELV Depuis environ 7 ans, après avoir 4 ans au Ps.
    J'avoue sue mon sentiment aujourd'hui est partagé entre voter Bertrand ou blanc, et oui pour un électeur de gauche avoir a choisir entre extrême droite et droite extrême.... C'est un dilem.
    J'espère de tout Coeur que le député de l'Aisne te répondra, mais sache quand même qu'avant la campagne officielle quelques asso environnemental l'on questionné par écrit sur les sujets qui les préoccupe (même courrier à toutes les têtes de listes), et Mr Bertrand est de ceux, nombreux, sui n'ont pas répondu...
    L'espoir fait vivre
    19
    Gaston
    Mardi 8 Décembre 2015 à 22:20

    Bonsoir,

    Ce qui est dommage, c'est que vous n'ayez pas écrit une lettre comme ça à notre gouvernement actuel.

    On en sera peut-être pas à se demander pourquoi on doit voter Truc Muche, Machin ou Bidule parce que l'on est effrayé du résultat des élections de ce week-end.

    Peut-être que ça aurait fait réagir nos dirigeants et que l'on ne serait pas là à se poser toutes ces questions.

    Gardons espoir, et croisons les doigts pour dimanche, il ne nous reste plus que ça !

     

     

     

    20
    Carogm
    Mardi 8 Décembre 2015 à 22:25

    Magnifique ! Tu as écrit exactement ce que je pense, j'ai eu l'impression de me lire ! En espérant que l'on obtiendra des réponses à nos questions avant de mettre notre bulletin dans l'enveloppe...

      • Chichille
        Mardi 8 Décembre 2015 à 22:48
        Tout à fait d'accord avec toi Marion ... Je suis PS, orpheline de liste malgré moi mais la grande blonde me donne tellement la nausée que je ne vais pas m'abstenir malgré tout... J'irai voter XB sans enthousiasme mais avec le sentiment que ça serait bien pire s'il n'est pas élu dimanche.
    21
    Mardi 8 Décembre 2015 à 23:05

    En tant que socialiste, tu as dû être ravie d'apprendre que pendant la prochaine mandature, suite au retrait de la candidature de Pierre de Saintignon, ta sensibilité politique ne serait pas représentée à l'assemblée régionale... C'est vraiment du grand nawak cette élection.

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 08:21

        Hé ! Je ne suis pas socialiste !Je suis de gauche ! J'ai envie de dire : rien à voir :D !

      • maman est occupée
        Mercredi 9 Décembre 2015 à 10:13

        C'est vrai que le socialisme d'aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec la gauche...

    22
    Agathe
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 09:37

    Bonjour,

    J'ai troué ta lettre très juste et qui exprime bien ce que je ressens aujourd'hui. Je ne suis pas de gauche ou de droite, je n'aime pas les cases. Je prends toujours le temps de me renseigner sur les programmes des candidats aux élections parce que je veux savoir pour qui, pour quoi je vote. Je vote toujours. Parce que je considère que c'est mon devoir de citoyenne (oui oui devoir, pas droit). J'habite en Franche-Comté. Dimanche j'aurai le choix entre trois listes : FN (largement en tête), PS (devenu plus ou moins un rassemblement de gauche) et Républicain... Je ne sais pas quoi faire. Mais franchement ça m'ennuie de devoir voter CONTRE le FN et non pas POUR des idées, ou un programme que j'aimerais voir appliqué. Je n'ai plus tellement d'espoir en l'être humain, j'ai bien compris que les gens ont arrêter de réfléchir, arrêter de s'entre-aider, de s'aimer les uns les autres. Je n'ai pas envie que Marine Le Pen soit élue en 2017 et que les gens ne se réveillent qu'en 2022... J'ai bien peur qu'il soit trop tard à ce moment là. Bref j'ai peur, alors merci pour ta lettre, merci pour ton blog.

    23
    Emmanuelle
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 12:50

    Bonjour,

    Contente de voir que ces élections nous travaillent tous, nous posent questions, nous donnent la fougue d'écrire et de débattre.

    Débattre, d'ailleurs...

    Je reprends vos propos:

    En s'adressant à Xavier Bertrand: "vous demandez aux électeurs FN de voter pour vous" (...) "je n'ai pas envie de voter la même chose qu'un électeur du FN et par ailleurs, si vous lui demandez de voter pour vous, c'est que vous avez quelque chose à proposer, quelques valeurs dans lesquelles il se retrouvera, l'électeur du FN et ça, ça m'ennuie encore plus."

    De la même manière que vous, me semble t-il, j'ai bien dû mal à me résoudre à voter pour Xavier Bertrand au 2ème tour des élections régionales car, comme vous, je suis une électrice de gauche habituellement.

    Cependant, je ne suis pas du tout d'accord avec vos propos relevés ci-dessus. Je m'explique: parmi les électeurs du FN, il y a pas mal de personnes qui ont les mêmes préoccupations que nous. Ils se préoccupent du chômage, se questionnent sur notre système d'état providence (le système des aides CAF entre autre), sur l'arrivée de nombreux immigrés en France, et sur leur sécurité pour ne citer que ces quelques exemples. Le chômage et la répartition des richesses sont aussi des grandes questions que l'on se pose lorsque l'on est électeur de gauche. La sécurité, sans doute, un peu moins. Ca n'en fait pas pour autant un sujet que l'on doit "zappé". Alors même si à gauche comme à droite, les politiques ne donnent pas les mêmes réponses à ces questions, j'espère bien que tous s'en préoccupe. En d'autres mots, j'espère bien que Xavier Bertrand a des solutions à proposer autour de ces questions. Si ces propositions rassemblaient tous le monde (électeurs de droite comme de gauche), ce serait l'idéal même si là, je rêve, on est d'accord !!

    Tout cela pour dire que je ne vois pas ce qu'il y a de choquant de la part de Xavier Bertrand à avoir demandé aux électeurs du FN de voter pour lui.

    Pour ma part, je crois qu'il faut:

    - savoir écouter les électeurs du FN plutot que les prendre à chaque fois pour des cons car, malheureusement ils représentent aujourd'hui un nombre considérable d'électeurs. (Allez, je sais, moi aussi, je les traite quand même de con à longueur de temps, en tout cas intérieurement. Je me dis souvent qu'ils ont un petit pois dans le cerveau mais il faut dépasser ça...) Comprendre les préoccupations de ses électeurs, apprendre à s'adresser à eux, c'est peut-etre là clé pour les faire changer d'avis, les ramener à considérer les solutions que proposent la gauche.

    - pour ce qui est de la situation actuelle, dépasser le fait que l'on va voter, électeur de gauche comme de droite, tous le même candidat. C'est dur à accepter et c'est triste pour la démocratie mais espérons des temps plus favorable où l'on pourra mettre un bulletin dans l'urne qui représente vraiment nos idées. Pour le moment, l'urgence est de contrer le FN.

    Faire un choix, c'est renoncer à un autre possible (or "l'autre" ici, c'est le FN)... Donc il me parait plus sage de faire le choix le moins pire que de refuser de choisir.

    A bon entendeur.

    Emmanuelle

    24
    Shari
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 12:59

    Bonjour Marion,

    Je ne suis pas xavier bertrand mais si vous me le permettez, je vais malgré tout commenter votre article. Après tout, s’il est publié c’est bien pour cela, n’est-ce pas ?

    Vous dites que vous ne voudriez surtout pas voter la même chose qu’un électeur du FN : aucune chance ! Soit l’électeur du FN continue de voter FN, et vous ne voterez donc pas comme lui, soit il vote pour Xavier Bertrand, et il n’est de fait, plus un électeur du FN !

    Ensuite, vous dites vous être sentie méprisée lorsque l’UMP a claqué la porte au nez du ps. Cependant, vous reconnaissez vous-même ne pas être « socialiste mais de gauche,  ce qui n’a rien à voir ». Du coup, pourquoi vous être sentie méprisée ? Pourquoi votre nez trainait-il à la porte d’un parti que vous-même ne reconnaissez plus comme représentant de votre sens politique ?

    Toujours à propos du « claquage de porte », j’avoue être assez satisfait de cette attitude (je ne cautionne pas le bonhomme pour autant) : demander à des électeurs d’aller voter pour un parti que vous conspuez à longueur d’année, ça me parait vraiment le pire de la magouille politicienne, le déni de la démocratie : cependant, nos « élites » nous ont déjà habitué à les voir fouler au pied la démocratie, qu’ils soient de droite (tricherie lors de l’élection du chef de l’ump copé/fillon) ou de gauche (fraude électorale ).

    Dimanche, vous aurez le choix entre voter pour le FN et voter pour l’UMP dans des élections régionales : si vous souhaitez l’un ou l’autre des partis, votez pour celui-là ! Si vous n’en voulez aucun, restez chez vous. Si vous en voulez un encore moins qu’un autre, votez pour l’autre, c’est aussi simple que ça !

    Mais n’allez pas demander au représentant de l’un ou de l’autre de vous faire la cour ! Ou alors, ne feignez pas la surprise et l’effarement lorsque vous voyez vos hommes politiques faire les  girouettes à force d’aller draguer les électeurs partout où ils se trouvent !

    A un moment, il faut savoir être cohérent, car là, on a finalement l’impression d’assister à une séance de tapinage : « Xavier Bertrand, ma voix est à prendre, combien êtes-vous prêt à payer pour la prendre ? » C’est plutôt moche, ne trouvez-vous pas ? Surtout pour quelqu’un qui se revendique citoyenne, et qui accorde donc une haute estime à son devoir d’électrice.

    Au plaisir de vous lire à nouveau

     

     

     

      • Emmanuelle
        Mercredi 9 Décembre 2015 à 13:22

        Curieuse de lire la réponse de Marion, à nos deux messages, Shari et moi...

        D'autant plus que je trouve l'analyse de Shari assez juste.

        Vraiment curieuse de lire les futures réponses...

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 20:32

        Bonjour Emmanuelle et Shari,

        Déjà, une petite chose, je suis une personne sans prétention aucune. Et ce qui se passe avec cette lettre me dépasse complètement. Je n'avais aucune ambition avec ces quelques mots, mis à part donner mon ressenti et le rêve illusoire qu M. Bertrand prendrait conscience de sa goujaterie. J'avoue que si j'accepte volontiers les critiques, j'ai du mal comprendre cette espèce de jubilation que je sens en filigrane à me voir m'emmêler les pinceaux.

        Je ne suis pas politologue, je ne milite pour rien... Bref.

         

        Donc pour vous répondre :

        J'ai certainement les mêmes questions que les électeurs FN, des questions humaines, en revanche, je ne pense pas que j'adhère aux mêmes solutions qu'eux. Ça fait une différence notable.

        Je le redis, oui, je suis choquée du rapprochement de la droite avec FN. C'est cautionner une partie de leurs idées. C'est dire que "ça n'est pas si grave d'être du côté de la haine de l'autre".

        Les électeurs du  FN se contre-pètent qu'on les écoute. Ils sont dégoûtés de la classe politique, ils veulent "essayer" autre chose. Alors, du coup, les appels du pied de Sarko, pardon, mais ils se marrent, ils jouissent !

         

        Shari,

        Si je puis me permettre, on dit les LR depuis un bon moment. Bref.

        Vous avez raison sur la logique, si un électeur FN vote LR, il devient électeur LR. La prochaine fois, je réfléchirais un peu avant d'écrire... à moins que je n'ai voulu dire qu'il s'agissait d'un électeur FN du premier tour. Même si je dois voter LR, je ne me considère pas comme une électrice LR, quand bien même cela défie la logique et la raison.

         

        Pour le claquage de porte : comment savez-vous que je conspue ? Ai-je écris quoique ce soit de dégradant envers le LR ? Je ne crois pas... Et oui, cette manière de faire de la lèche à l’extrême droite (électorat perdu) tout en méprisant la gauche, (électorat à conquérir, à faire fléchir, appelez ça comme vous voulez), je trouve ça idiot et blessant.

        Devoir voter contre mes convictions mes tord déjà le bide, mais y aller en entendant que je ne vaux rien, que je ne suis qu'une moins que rien, c'est atroce. Je dois aller voter à genoux. C'est infâme.

         

        Pour mon vote de dimanche, non, ça n'est pas si simple que ça. Ça serait tellement facile qu'il me suffise de ne pas voter. tellement.

        Merci beaucoup de me traiter de pute électorale, c'est vraiment élégant. Vous n'avez pas saisi le sens de ma lettre. Je ne fais pas de tapinage. Je ne crois pas un seul instant et je ne veux pas que M. Bertrand change son programme... La gauche a "perdu" (c'est très relatif quand on compte tous les partis de gauche, mais bref). Je veux simplement ne pas être méprisée, ne pas être trainée dans la boue comme une malpropre. M. Bertrand a besoin des voix de gauche, peut-il demander simplement demander courtoisement ?

         

        Derrière cette lettre, il y a mes questions de citoyenne, il y a mes doutes, mes errements. Pas grand chose de plus.

         

        Je vous le redis, je n'ai pas de prétention. Je ne suis personne...

        Après, vous pouvez me reprocher tout ce que voulez, si vous n'avez pas mieux à faire...

         

        (oui, je suis un peu fatiguée, un peu aigrie et beaucoup déprimée)

        Et non, je ne vais pas justifier chacun de mes propos...

         

        Sur ce, bonne soirée.

         

         

         

         

    25
    mimi
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 21:03

    Bien dit Marion, je sors de mon sous marin car cela m'exaspère les gens qui viennent te demander des comptes, alors que lorsque l'on te lis on apprend quand même à te connaître et moi je pense que justement tu n'es vraiment pas du genre à aller faire le tapin auprès de politiques.

    Habitant le Limousin je suis contente de voir que la gauche est arrivée en tête mais j'ai quand même peur quand je vois le FN en deuxième place dans ma petite ville de 5000 habitants, le Limousin quoi, j'ai vraiment l'impression qu'il faudrait redonner des cours d'histoire à certains. 

    Je suis naïve mais j'espère quand même que le FN n'arrivera pas à prendre la présidence d'une de nos régions dimanche, l'espoir fait vivre.

    Bon courage pour la suite.

     

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 21:10

        Merci Mimi ! A leur décharge, je suis très susceptible... Mais c'est pénible de se justifier. Je comprends qu'on ne soit pas d'accord avec moi ! Mais bon... Perso, je ne vais pas mettre des com sur les blogs où je ne me retrouve pas. Enfin, chacun son truc !

        Courage !

    26
    Denis
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 00:44

    Xavier Bertrand n'a pas besoin de vous repondre,et en fait il vous méprise car vous êtes en"échec et mat"

     

    Vals est un vrai citoyen de salut public e je trouve la réaction de Manuel Vals très pragmatique et saine

    27
    Emmanuelle
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 06:25
    Bonjour Marion et autres lecteurs,

    Je suis dans le train et vous écrit depuis mon telephone doté d'un tout petit écran...

    J'ai aimé votre réponse, Marion. Je me suis juste senti profondément désolée de vous avoir mis en colère. Les temps sont assez insupportable comme cela pour en rajouter.

    Aussi, je me suis trouvée un peu bête et honteuse lorsque j'ai lu que vous pensiez que je jubilais. Mais ne nous méprisons pas, je jubilais à l'attente de votre retour et loin de là parve que vous vous etiez, peut etre emmélée les pinceaux. Je suis une grande impatiente et j'avais envie d'une réponse tout de suite et maintenant. Je vous explique pourquoi quand même...
    En lisant votre lettre et les commentaires qui s'en suivent, ça n'y paraissait peut être pas mais moi aussi, je me suis trouvée en colère. D'abord parce que je n'ai pas pris en compte le fait que votre courrier se voulait effectivement très humble. Du coup, j'en ai presque attendu qu'il soit parfait. Ensuite parce que j'ai perçu à travers votre message le refus de vouloir chercher à comprendre les électeurs du FN (je n'en démord pas) et je pense que c'est exactement l'erreur que font differents partis politiques. Et même si, je doute effectivement que ces gens là veulent être écouté, je pense que nous-memes devont savoir les écouter pour mieux leur répondre, les politiser. Je me répète là ?!
    Pire, j'ai trouvé affolant qu'il n'y ai que moi qui ai pu réagir à ce sujet. En lisant les commentaires, j'ai eu le sentiment d'une bande de "moutons" qui suivaient bêtement la chef du troupeau (l'image est hard, excusez-moi). En même temps, je reconnais que c'est sympa d'être soutenue.

    Une dernière chose: vous avez envoyé votre lettre à Xavier Bertrand mais n'étiez pas obligé de la publier sur un blog par ailleurs. Il faut donc quand même vous attendre à ce qu'on vous demande de vous "justifier" comme vous dites même si ce n'est pas le terme que j'aurai employé: juste un peu d'explications et l'acceptation d'un débat pour nous faire avancer les uns les autres.

    Je vous souhaite une bonne journée.

    Emmanuelle
      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 10:16

        Bonjour Emmanuelle,

        Je ne répondrais pas sur tout les points, parce que je n'en ai pas le temps.

        Effectivement, le "mouton" n'est pas agréable.

        Je me suis retrouvée représentante d'un truc auquel je ne m'attendais pas.

        Effectivement, je n'apprécie pas "mouton". Je crois que les gens ont eu besoin de sentir ensemble. Et de nos jours, ça n'est pas rien. De se sentir solidaires... parce qu'on a mal et on est mal. Parce que entre les attentats et la montée Le Peniste, on flippe. Alors, je crois que bien involontairement, ma lettre toute naïve, sur un ton léger a représenté un espoir. ma lettre, pas moi. Je n'en suis pas fière. Je suis juste contente que les gens, oh ! même pour pas longtemps, aient eu envie de sourire... et d'y croire (à quoi, je ne sais pas) et en tous cas de se sentir ensemble. on peut appeler ça un troupeau de moutons, j'appelle ça de la fraternité, de la solidarité ou juste l'envie d'avoir chaud, d'avoir moins peur ensemble.

        Et je crois que finalement, la gauche et droite ont perdu, à force de se renvoyer puérilement la balle à coup de "holàlà, c'est vraiment de la merde ce que vous faites, nous on est plus mieux", je crois que c'est ça qui fait la montée du FN (et non, je n'ai pas envie de les écouter et encore moins de leur tenir la main, ils me font peur, bien plus que les criminelles avec qui je bosse quand je vais en taule))

        Voilà.

        Et sinon, oui, je suis susceptible... et aussi, c'est lassant de devoir tout justifier, même quand j'écris un truc sur les poussettes, il faut que je dise pourquoi je n'ai pas fait un truc sur les porte-bébés. Bon. Moi, je tiens le blog juste par plaisir d'écrire. De faire marrer. d'émouvoir. Je n'ai pas d'idéologie. En général, j'écris vite, je ne fais de brouillon, ça sort tout seul... Et ça me va comme ça.

        Mais je crois, que, un jour, je fermerais mes blogs. Parce que c'est fatigant.

        Je fermerais mes blogs et j'écrirai juste pour ma pomme ou pour mes gamins (je sais que je ne suis pas assez brillante pour être publiée... Je suis raisonnable ! :D !)

        mais pas aujourd'hui ! parce que j'en tire plus de joie que de contrariétés.

         

         mes mots ne sont pas pour vous, c'est juste en général (et voilà, je me justifie encore)...

      • Anna
        Jeudi 10 Décembre 2015 à 12:59

        Personnellement, je veux bien croire que les électeurs du FN ont quelque chose à dire. Mais je n'en ai pas dans mon entourage proche à qui poser la question (et je m'en réjouis quelque part), et ceux qu'on peut voir à la télé ou entendre à la radio ont tous les mêmes arguments absolument pas recevable :

        "Il faut essayer ceux là, ils n'ont encore jamais été en place on va voir ce que ça fait"

        "Les autres ils nous ont déçu"

        "C'est la crise et personne ne fait rien"

        "C'est pour envoyer un message à Hollande"

        Et ce qui m'énerve encore pluss dans ce vote c'est que c'est un vote pour nos régions qui ne travaillent pas du tout sur les mêmes domaines que l'Etat. Et j'ai souvent l'impression que les électeurs FN (en tout cas de ce que j'en entends dans les médias) mélangent un peu tout ça.

        De toute façon, le FN s'en arrange bien. Pour les élections cantonales, le programme que nous avons reçu du FN était un programme de présidentielles. Rien à voir donc. Et pourtant gros score quand même :(

        Mais je suis d'accord que quand on entend des propos comme "Je vais couper les financements des plannings familiaux" ou "je vais couper les financements de la Voix du Nord" ou "Je vais couper les financements des associations de lutte contre les droits de l'Homme" ou "Je vais couper les financement des associations d'aide aux immigrés" ou "Il faut remettre les femmes au foyer" ou "Je vais créer une milice dans ma ville qui avancera 4 par 4, armée jusqu'aux dents, prête à bondir", on peut légitiment se demander ce qu'ont dans la tête les militants du FN.

        Cependant Emmanuelle, puisque tu te poses aussi la question, je serai intéressée par un début de réponse parce que pour moi c'est l'incompréhension totale.

    28
    Shari
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 08:11

    Bonjour Marion,

    Avant toute chose, je vous présente mes excuses pour des propos qui semblent vous avoir choqué, et même peut-être blessé alors que je n’en avais aucune envie. Comme je le précisais, je me suis permis de répondre à une lettre ouverte qui, bien malgré vous semble t’il, fait le tour de la planète fb et attire, de fait, l’attention. Si j’y ai prêté un peu plus d’attention qu’aux autres discours qui circulent, c’est parce que j’avais trouvé la lettre intéressante, bien écrite, et qu’elle semblait sincère, légitime et authentique. Je suis comme vous, un simple citoyen, désabusé de nos hommes politiques plus que de LA politique, blasé des partis politiques, tout comme vous il me semble, et ma réponse n’avait donc pour but que de me prêter à l’exercice d’une réponse aussi authentique que n’étaient vos questions. Je n’avais nulle intention de vous blesser, et j’insiste sur ce point, car la discussion n’est possible qu’à partir du moment où le respect est mutuel.

    Prenez 30 secondes pour me relire afin de voir que je n’ai jamais dit que vous conspuiez qui que ce soit, le « vous » pointe le leader politique qui donne des consignes de vote, et non, vous l’auteur du blog qui n’en donnez aucune. De même, quand je parle de prostitution électorale, c’est une métaphore (sans prétention), la prendre au pied de la lettre n’a aucun sens. Alors, l’image est peut-être un peu forte, mais je tenais à vous émoustiller sur ce point, car vous devez bien convenir qu’à la fin, c’est de cela qu’il s’agit : dans votre réponse, vous reprenez le fait qu’il a besoin de vos voix et qu’il doit donc vous les demander gentiment. Mais je pose la question : sinon quoi ? Qu’allez vous faire s’il ne se montre pas courtois, autrement dit, « s’il ne vous courtise pas » ?

    Vous avez la réponse, et lui aussi : votre peur du FN est suffisamment importante pour que vous déposiez un mouchoir sur votre honneur, et dimanche, vous, comme bon nombre d’électeurs de gauche, irez voter contre le FN quoi qu’il arrive. C’est bien pour ça que les LR se permettent de vous snober : ils savent que vous irez, sans qu’ils n’aient besoin de vous baiser les pieds pour cela. Du coup, ils se permettent de jouer les M.propre, les intègres, droits dans leurs bottes. Tout ça, c’est du flan, vous le savez, nous le savons, c’est de la communication. Les seuls qui jubilent, ce sont eux, pas moi. Moi, tout comme vous, je suis effaré de ce qu’ils font de la politique, ce qu’ils font de nos voix. Eux qui prétendent représenter LA république la déshonorent à chaque occasion.

     

    Marion, encore une fois, merci de vous exprimer, de poser des mots sur vos maux, de permettre de créer un débat entre ceux qui sont les vrais outils de la politique, les électeurs. En ces temps difficiles, chaque initiative citoyenne nous rapproche un peu plus du jour où nous enverrons valser tous ces pantins.

    29
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 10:26

    Bonjour Shari,

    Merci de vos excuses, je les accepte bien sûr. C'est courageux, je trouve, de s'excuser.

    Je réponds rapido (sinon, voir le com à Emmanuelle, juste au-dessus)

    Je le répète, je ne veux pas me faire courtiser. je veux aller voter debout et pas à genoux.

    Je ne veux pas M. Bertrand fasse semblant de changer son programme. Non.

    Je veux que gauche et droite cessent de se regarder le nombril en disant "c'est nous qu'on a gagné, les autres, allez vous faire foutre, nananère" (en l’occurrence la droite qui se gausse, la gauche qui se couche (pas facile à dire vite, ça))

    Parce que la seule qui a gagné, c'est le Pen.

    Parce que nous ne sommes plus dans une opposition gauche:droite, ni même droite/FN... Non, nous sommes dans une opposition "démocrates" (ou à peu près)/FN. Et c'est grave. Et Sarko n'a pas compris ça... Ni les autres non plus.

    Et je ne veux pas que M. Bertrand et les autres conchient la moitié de leur électorat (involontaire, celui-là), je demande juste un peu de respect. Même pas merci. Juste du respect.

     

    Je suis très naïve.

    Je mets des SMS depuis hier à M. Bertrand qui ne me répond plus... Qui ne me répondra pas, je crois.

     

    Parce que finalement, aussi bien gauche que droite, qui ils foutent dans la merde et dans la haine... ben c'est nous, pauvres cloches que nous sommes.

    Voilà, c'est juste ça que voulait dire ma lettre.

    Je ne représente rien ni personne, mis à part moi, moi, moi... auto-centrée, je suis, je devrais de la politique, je crois !

    :D

    Sur ce, bonne journée

    Et merci !

    30
    Emmanuelle
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 14:42
    Re-bonjour,
    Je reviens vers vous pour répondre à Anna qui m'a demandé de lui donner quelques éléments de compréhension des electeurs FN, si j'ai bien compris.
    Mon entourage est constitué de personnes anti-FN mais une personne de ma famille que j'ai comme "ami" sur facebook soutient, elle, les idées du FN. Je ne pense pas que cette personne vote le FN mais elle surfe bien sur ces idées et à des "amis" facebook qui, eux,votent clairement FN. Alors je suis leur discussion sur leur mur facebook pour mieux comprendre...
    J'y retrouve à quelques mots près les propos que vous avez mis entre guillemets Anna pour justifier leur vote. Ils ne justifient pas un vote FN, je le conçois mais l'explique. Quand ils répètent qu'ils sont déçus ou qu'ils veulent envoyerun message a Hollande, j'ai l'espoir que les partis de gauche (et entre autre le PS puisqu'il est clairement montré du doigt) l'entendent. Quels partis nous défend / nous représentent vraiment aujourd'hui? Personnellement, je vote à gauche voir à l'extrême gauche mais j'ai moi-même du mal à me retrouver dans le(s) parti(s) pour lesquels j'ai l'habitude de voter. Je ne retrouve personne qui me représente vraiment.je ne trouve aucune organisation qui défendent les citoyens plus qu'elle ne se défend elle-même. Je veux dire par là qu'à part le petit militant lambda d'une organisation politique, j'ai l'impression que les grandes têtes de celles-ci sont surtout représentés par des gens pretentieux qui ont besoin d'avoir du pouvoir. J'imagine que c'est un peu ce que peut ressentir les électeurs FN: mais qui pensent vraiment à eux? C'est la question qu'ils se posent véritablement. En l'occurrence, les personnes que j'ai lu sur facebook m'ont l'air d'avoir un point commun, elles vivent dans la détresse sociale et ont l'impression d'être délaissé par les politiques. Elles n'ont pas de travail, ou l'ont perdu dans la période où Hollande a été élu ou ont un travail précaire. Je ne dis pas que c'est la situation de tous les électeurs FN mais bien de ceux que j'ai lu. lorsqu'ils ont perdu leur travail sous le gouvernement Hollande alors qu'ils avaient placés tous leur espoir en lui, ils se voient déçus. C'est malencontreux sans doute d'avoir cru naïvement que le gouvernement d'Hollande réglerait à lui seul la question du chômage. Mais malheureusement, ce que j'ai pu constaté aussi, c'est que ces personnes m'ont paru assez simple d'esprit. Le débat est très difficile, qui plus est par écrit car en essayant de discuter avec eux, je ne comprenais pas tout leur propos tellement ils étaient entachés de fautes d'orthographe, de ponctuation et d'un langage texto; ainsi que d'un énervement visible qui sans doute ne leur a pas fait faire d'effort. Ces mêmes personnes reprochent donc qu'on ne s'occupe pas d'elles alors que l'on voit à la TV que l'État français offre des aides aux etrangers. Elles ne citent aucun chiffres sur ces aides mais se disent moins aidés que ces "étrangers". Ils prennent, selon moi, l'information TV au pied de la lettre, ne cherchent pas à la vérifier.
    En fait, d'apres moi, ils se positionnent en victime.
    Alors, je me demande si je n'avais pas fait beaucoup d'études, si j'avais leur salaire ou peut être le peu d'aide qu'ils perçoivent (quoi qu'au chômage actuellement, j'ai suffisamment d'indemnités aujourd'hui pour vivre dignement) si je ne penserai pas comme eux. J'essaie de me mettre à leur place... Bien qu'ayant été travailleuse sociale, j'ai plutôt l'impression que notre pays à un système d'aides juste. Alors s'il ne s'agit que de mentalités à faire changer, d'un pessimisme a faire évoluer, là je ne sais pas comment s'y prendre... Je trouve les français, y compris les français précaires, plutôt chanceux. Peut etre que ces gens ne se rendent pas compte de leur chance lorsqu'il percoive deja le Rsa. Nous sommes dans une société où l'infividu en veut toujours plus... Mais encore une fois, je ne suis pas à leur place pour être là plus à même de les comprendre. Qui le peut? Peut être des représentants politiques qui n'ont pas fait l'ENA qui trouveront les mots justes pour leur parler... À un moment donné, Besancenot de part le fait qu'il était reconnu pour son métier de facteur, y arrivait je crois...
    Voilà ce que je peux dire des personnes qui ont votés FN et que j'ai lu, cela ne représente sans doute pas l'ensemble des militants FN mais une partie du moins, et avec mes yeux de miss intellect'
    Sans relecture, depuis mon téléphone avec tout petit écran, je publie.
    Emmanuelle
      • Anna
        Jeudi 10 Décembre 2015 à 21:09
        Finalement tu ne m'apprends rien et tu me conforte dans ma vision de l'électeur Fn. Quelqu'un d'assez ignorant pour ne pas voir plus loin que le bout de son nez et surtout les conséquences gravissime d'un vote fn sur la vie sociale et économique du pays (non, marine ne résoudra pas le problème du chômage). Ce qui m'inquiète d'autant pluss c'est qu'il semblerait qu'en matière d'éducation les enfants d'aujourd'hui ont de plus en plus de difficultés scolaires et sont les électeurs de demain. En gros on n'est pas sorti de la mouise quoi.
    31
    fred
    Vendredi 11 Décembre 2015 à 19:19

    merci Marion C'est exactement ce que je pense et repense ds ma tete depuis dimanche mais n'ai pas tes talents et ton humour pour l'écrire si bien

    JE 'ai partage ds mon réseau

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :