• Est-ce une bonne idée d'être démago ??

    (bon... oui, je râle encore... Bientôt j vais reprendre mes articles rigolos sur la parentalité. Bientôt ! J'en ai plein en attente !! Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, j'écris à M. François Ruffin, député FI)

    J'ai déjà ecrit à M. Xavier Bertrand, Là si tu veux lire (qui m'écrit encore de temps en temps), à François Hollande et Jean-Luc Mélenchon (qui ne m'ont certainement pas lue), cette fois, bim, c'est Ruffin mon copain !

     

    Bonjour Monsieur Ruffin,

    Je vous aime bien, Monsieur Ruffin, vous êtes un des seuls élu que j'aime bien.

    Pour être honnête, je vous aimais bien. Jusqu'à ce matin.

    Vous étiez intervieuwé par Lea Salamé sur France Inter. Je n'ai pas tout entendu, parce que le matin, j'ai cinq gamins qui me racontent leurs rêves/leurs futures journées/râlent...

    Bref.

    Léa Salamé vous a demandé pourquoi vous souteniez le mouvement des gilets jaunes alors que vous êtes très engagé sur l'écologie et le fait que vos gosses ne verront peut-être jamais les hirondelles à cause de la pollution.

    Vous avez eu cette réponse magique : vous avez dit que vous être contre le glyphosate et le plastique mais que le carburant vous êtes pour parce que c'est différent.

    Hein ? Vous avez l'écologie sélective ?

    J'avoue que ma tartine de pain complet même pas bio m'est restée en travers de la gorge.

    Donc, les hirondelles doivent se dépatouiller avec le réchauffement climatique et les particules fines...

    Ôtez moi d'un doute, ça ne serait pas parce que y'a plein plein plein de gens qui vont dans ce sens là ?

    Nan... Vous ne seriez pas démago quand même ? Vos convictions, l'avenir de nos gamins ne seraient quand même pas solubles dans l'opportunisme ?

     

    Vous savez concrètement sur quoi est basé ce mouvement ?

    Vous voulez savoir ce que pensent les gens, c'est pour ça que vous serez samedi sur les barrages.

    Un truc simple, lisez les commentaires sous les articles de la Voix du Nord, vous allez vite savoir ce que pensent les gens.

    Je vous mets un petit florilège :

    - La taxe pollution, ça va me coûter 100 euros par mois.

    Un internaute a calculé. Pour une voiture qui consomme 6l/100, il faut faire, pas 23, pas 230, pas 2300, nan... 23 800 km par MOIS pour en avoir pour 100 euros !! Si on a une vieille vieille bagnole, allez, 12l/100 (un tank de l'armée est allemande en gros) c'est donc 11 000 km/mois.

    Vous me trouverez beaucoup de salariés qui, 5 fois par semaine se tapent 1190 km aller/retour pour aller bosser.

     

    Depuis 15 jours, 90% des gens habitent la campagne. 90% des gens habitent en hiver et 90% sont plombiers (vieux et handicapés), cette réalité faite à base des statistiques des déclarations des gens qui laissent des com sur la VdN, c'est dire si elle est pertinente.

    Deux réflexions personnelles de moi-même :

    - d'une le problème du chômage s'explique d'un coup d'un seul : On a trop de plombiers campagnards... Faut se diversifier les mecs et les meufs ! (hop ! le chômage, c'est fait, un problème de moins).

    - de deux, c'est moi ou les gens se foutent un peu de la gueule du peuple ? Ok, personne n'a vraiment toujours le choix. Mais la reum dans ma rue qui va déposer ses gosses à l'école (600m), qui fait 3 fois le tour du pâté de maison parce que y'a pas de place et qui finit par se foutre en double file, moteur tournant parce que bon, faut maintenir le chauffage et qui rentre ensuite chez elle (600m) et qui fout son gilet jaune sur le pare-brise, elle se fout de la gueule du peuple ou c'est moi ? (il y en a des dizaines ici, après, c'est certainement un phénomène très local... Ah ! on me dit dans l'oreillette que pour faire des trajets de moins d'un kilomètre 80% des gens prennent leur caisse. Après, il doivent le faire peut-être le faire 500/jour, ce qui explique les 100 balles de taxe pollution/mois. Je ne sais pas)

     

    - Les vélos électriques, c'est plus polluant que les voitures parce qu'il y a plein de métaux précieux dedans.

    Ben oui. C'est sûr. Depuis que les voitures sont faites en chanvre biologique biodégradable, elles polluent moins que les vélos. En revanche, les jours de pluies, on galère un peu parce qu'elles fondent.

     

    - Ouais, mais les avions et les bateaux, ils sont pas taxés.

    Ambiance "c'est pas moi, c'est lui qui a commencé". Genre, parce que les autres polluent, moi aussi j'ai le droit.

    Une question : les bateaux, ils transportent quoi pour pas cher ? Des climatiseurs chinois pour les pingouins qui ont trop chaud ? les avions, ils transportent qui à pas cher pour un petit week-end à Tanger pas cher ? Ces feignasses d'hirondelles que ça fait suer de prendre leur ailes ?? Nan, mais sans déconner !

     

    Mercredi, on va à l'équitation (non, je ne suis pas une bourgeoise, ça m'a coûté 1/4 de mon salaire). C'est pire que le bébète show... Hier donc, deux mamies, bien bourgeoises comme il faut, du genre plutôt parvenues que bourgeoisie traditionnelle : Elles gueulent sur Macron qui leur vole toutes leurs thunes avec sa taxe pétrole (les pauvres chéries) et elles embrayent direct sur "rôh ! c'est pénible les bouchons pour aller en ville... " Il y a 3 arrêts de tram pour aller en ville. Mais dans le tram, y'a des gens. Faudrait pas avoir à s'assoir à côté d'un pauvre ou d'un arabe, ou pire d'un arabe pauvre. Donc, elles n'ont même pas vu le rapport entre la taxe pollution et le fait de prendre sa bagnole pour aller dans une ville déjà engorgée. Nan... Pas réfléchir plus loin que le bout de son capot !

     

     

    Y'a des gens vraiment pauvres. C'est vrai.

    Il faut les aider. Ils le seront, je l'espère. Ça ne sera pas assez. C'est vrai. Mais est-ce que la suppression de la taxe pollution va changer réellement la pauvreté ? Est-ce que les pauvres, les vrais, ceux qui ont moins que rien vont réellement en pâtir ou est-ce que, si on est un peu objectifs, ce sont les gens comme moi qui vont en iech. Les pas riches, mais les pas vraiment pauvres.

     

    Et il y a tous ceux qui d'un coup trouvent qu'ils sont pauvres. Nan, mais les mecs, vous ne connaissez rien à la pauvreté. La vraie ! La pauvreté ça n'est pas de pas pouvoir s'offrir le dernier Iphone. La pauvreté, ça n'est pas ça.

    Et il y a un paquet de gens qui ne veulent pas filer 20 balles par mois pour l'écologie... Il y a des gilets jaunes sur des mercèdes et BM flambant neuves !! J'en ai vu sur un camping car.

     

    Ce mouvement est emprunt de haine. Les gens confondent tout... On parle d'une taxe pollution. Pour nos gosses. Et je lis des gilets jaunes qui appellent à brûler les vélos de ces bobos de cyclistes (et les cyclistes avec...) Pourquoi ? Parce qu'on est des cons. Et ? Et c'est tout. (j'ai des screen, si vous voulez. Il y en a plein !)

     

    La démocratie est en péril, le populisme est partout et surtout dans ce mouvement. Poujade, ça vous parle ?

    Si on vire Macron (que je n'aime pas particulièrement, je suis une vieille gauchiste), on aura quoi ? Vous pensez qu'on est plus malins que les italiens, les brésiliens ou les américains ? Je ne crois pas, moi !

    Vous le voyez l'avenir qu'on va filer à nos gamins ? Vous le voyez le réchauffement climatique et ses catastrophes, le tout sur un lit de régime autoritariste.

    On ne parle même plus des hirondelles.

    On parle de nos gamins.

     

    Sérieusement, au nom de nos gamins, j'aurais attendu plus de courage plutôt que de vous voir sombrer dans la facilité.

    Le mouvement propose au mieux de ne rien changer alors qu'on sait qu'on va dans le mur, au pire de retourner en arrière.Le problème c'est quoi ? La taxe pollution ou le fait qu'on est dans une société où tout est pensé pour la voiture et qu'il n'y a pas assez infrastructures efficaces pour s'en passer ? Je ne sais pas moi, je ne suis pas analyste... Mais il me semble quand même qu'il ne faut pas avoir fait science-Po pour comprendre.

     

    Alors oui, le gouvernement n'est pas un gouvernement de gauche. Non, ils ne sont pas très empathiques. Oui, ils font des conneries (supprimer l'ISF en était une), mais on vit quand même dans un pays riche. Un pays riche avec des gens pauvres. Mais pas tous... Et je ne suis pas certaine que ceux qui gueulent le plus fort soient réellement les gens pauvres.

    Et quelque part, j'ai bien l'impression qu'on se trompe de combat.

     

    (et concernant le chauffage, il y a des aides. J'ai même une copine qui bosse dans une asso dont c'est le boulot, accompagner les gens dans la transition écologique)

     

    Et vous avez conclu l'interview parce que je pense être le summum de la démagogie en disant que ce que vous voulez c'est le gens puissent offrir pour Noël, à leurs gosses des cadeaux à la hauteur de leur amour.

    Je ne savais pas que l'amour se mesure en cadeaux.

    Je pensais que ça se mesurait en temps passé avec les gamins, en histoires lues, en temps d'écoute le matin au petit déj...

    Je ne dois pas tellement aimer mes gamins, parce que comme je n'ai pas des gros sous, comme dit ma fille de 7 ans, je ne fais pas des gros cadeaux... Et même que le père Noël chez nous qui est vraiment, vraiment un gros radin, il les achète sur le bon coin (quel fumier ce père Noël).

    J'avoue, j'ai été choquée, en fait.

    Vraiment.

    Je pensais que vous défendiez d'autres valeurs.

    Je pensais que vos idées, vos convictions n'étaient pas solubles dans la facilité ni dans le populisme. Parce que c'est de ça dont il s'agit.

    (sinon, ma fille de 15 ans a dit très fièrement : Va je ne te hais point c'est pas de Racine, c'est de Corneille... Comme quoi, elle apprend des trucs à l'école gratuite et publique ! École payée par... Les impôts et les taxes. Salauds du gouvernement !)

     

    Ce matin, j'ai donc perdu la dernière personnalité politique que je respectais un peu.

     

    (bon, moi aussi je prends la bagnole pour aller bosser... Hein... Elle pollue... Je pollue. Je ne suis pas un modèle. J'assume... A partir de janvier, je m'achèterais des trucs inutiles en moins)

     

    Si vous voulez voir mes autres arguments et que vous n'avez rien à faire, c'est.

     

    Bon allez, bonne soirée M. Ruffin.

    Si vous voulez papoter, même si on n'est plus vraiment copains (enfin surtout moi), n'hésitez pas ! Vous pouvez passer casser la croûte, même avec vos gosses, ça fera une joyeuse bande. (je suis aussi hyper souvent dans votre coin, avec ma voiture, je viens bosser par chez vous assez souvent. Je suis une feignasse d'intermittente, je fais des spectacle s pour les gamins et leurs parents. Je ne gagne pas bézef' moi non plus)

     

    Je préviens très aimablement les gilets jaunes : vos opinions sont les vôtres. Pas les miennes. c'est comme ça. On n'est pas d'accord. Vous n'êtes pas obligés de me lire. A la première insulte, je dénonce, à la première menace, je porte plainte comme la loi me l'autorise. Et ça n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec vous que je ne vous respecte, ce sont vos idées que je n'aime pas, pas vous.

     

     

    Je suis sur FB et sur IG.

     

    Je vous re-mets mon vélo de grosse BoBo, parce qu'il est beau. (bon, je n'ai toujours pas compris ce qu'est vraiment une Bobo. Il me semblait qu'il fallait avoir de la thune pour être une Bobo... Arf. On doit toujours être le Bobo de quelqu'un)

     

    Est-ce une bonne idée d'être démago ??

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Myriam
    Jeudi 15 Novembre à 22:44
    Myriam

    Mais c'est simple, une/un Bobo, c'est quelqu'un qui vit... dans le bourg !

    Bref, ici je suis une Bobo qui vit... en Hlm ! Et puis la Bobo que je suis, elle n'aime pas ses 5 gosses, la preuve, ils savent que le Père Noël n'existe pas ! Et d'ailleurs, si ils ont des étoiles dans les yeux parce que bientôt, on va avoir un jardin (merci aux grands-parents qui ont fait le choix d'investir dans les enfants et les petits-enfants !) et qu'ils vont avoir chacun un carré dans lequel ils pourront creuser comme ils veulent, et puis planter des tournesols, parce que le tournesol, ça pousse bien et les hamsters et autres bébêtes en liberté ça aime les graines de tournesol (oui, Hamtaro fait parti de leurs héros), et puis planter des courgettes et des citrouilles parce que ça aussi c'est facile à faire pousser quand on débute et qu'avec ça, papa, il fait des soupes trop bonnes ! Mais bon, ils sont malheureux mes gnomes, ils n'ont pas de téléphone, ils n'ont pas de console et même pas de télé ! Et pire que tout, ils ne vont pas à l'école et sont instruits en famille, des asociaux j'vous dis ma brav'dame ! Et en plus, on les fait marcher, on n'a même pas de voiture, pourtant, on habite une petite sous-préfecture, à la limite du Morvan, dans laquelle, il n'y a presque pas de transport en commun. Et pourtant, mes Bobos d'enfants malheureux à qui on fait faire des kilomètres (ben oui, autant l'école est à 200m, autant la ludothèque c'est à 1.6km et autant au retour, le sport 500m, le dessin 1.4km), ils ont des étoiles dans les yeux quand ils vont faire un tour au petit train (1€ le tour), J. 5.5 ans m'a dit le 1er novembre après la marche des saints à laquelle nous avons participé (oui, on est Bobos-Cathos en plus ^^), marche qui a été rapide puisqu'il a s'agit de faire le tour de la rue piétonne et du Champs de Mars local, le tout sous la flotte, que c'était le plus beau jour de sa vie, avec les étoiles pleins les yeux comme il sait si bien faire. Pourtant, ça n'a rien coûté... les costumes, c'étaient des "fripes" dénichées en brocante par un des prêtres de la paroisse, on a partagé un goûter de gâteaux faits-maison par les parents, puis on est revenu transi de froid à la maison et on a bu une tisane chaude, pris un bon bain chaud (un de nos luxe, mais on met plusieurs gosses à la fois), puis regardé un dessin animé (j'ai oublié lequel, un Disney ou un Ghibli... encore un truc de Bobo quoi).

    Alors non, nous ne sommes pas riches, nous n'avons pas les moyens d'acheter un I-Phone (quelque soit le nombre après). Alors oui, on paye des taxes, mais c'est grâce aux taxes que le jour où j'ai fermé la porte sur le doigt de mon fils, je n'ai pas eu à me soucier de savoir comment on allait payer les soins, j'ai pu me concentrer sur la douleur de mon petit et la mienne (j'ai mis plus de temps que lui d'ailleurs à m'en remettre... ), merci la sécu ! C'est grâce aux taxes que mon mari a pu faire une formation d'électricien quand il cherchait du boulot (bon, l'organisme était fumeux et ça n'a mené à rien niveau boulot, mais il a apprit pleins de trucs et a trouvé un CDI dans un autre domaine quand il a quitté), mais merci les taxes chômage ! C'est grâce aux taxes que la 1ère fois que mon mari s'est retrouvé au chômage, j'ai pu prendre un congé parental et nous avons pu partir en province pour qu'il travaille, merci la CAF. Bref, les taxes, bien sûr on aimerait qu'elles n'augmentent pas, mais il faut être réaliste, soit elles augmentent, soit on perd encore plus d'avantages ! Comme disait la Fontaine, il ne faut pas vouloir le beurre, l'argent du beurre, la crémière et le pot au lait (enfin il ne disait pas tout à fait ça, mais c'est l'idée générale, j'ai la flemme de chercher le texte original).

    Enfin bref, si jamais Monsieur Ruffin venait à se perdre aux frontières du Morvan (par temps de brouillard, ça fait très frontières du réel par ici d'ailleurs), il est le bienvenue chez nous (avec femme et enfants, il va y avoir de la place dans la nouvelle maison), il pourra creuser avec nos malheureux, les entendre rire et se chamailler, puis faire une coalition contre les parents, goûter la soupe ou les tartines de moretum préparées par le papa, voir combien on peut être heureux avec... juste ce que l'on a !

    Je mettrais mon gilet jaune, mais dimanche, pour aller randonner avec mon club dont la majorité est constituée de retraités (pour une bonne part de l'éducation nationale), et ce, pour que les chasseurs nous voient et ne nous tirent pas dessus...

    Pardon pour le pavé, mais je crois que cet article a raisonné (résonné aussi, les deux vont là ^^) et je me suis lâchée. Merci d'écrire tes coups de joies et tes coups de gueules (comme dit Prévert, je dis Tu à tout ceux que j'aime), c'est souvent qu'ils me parlent (mais je n'ai pas souvent le temps de commenter, des gamins malheureux occupant la majorité de mon temps).

    Myriam, 5 gnomes de 9 ans à 20 mois, pas vraiment dans la norme, mais très heureuse comme ça.

      • Jeudi 15 Novembre à 22:56

        Merci Merci Merci (tu es pire que moi, nous ont les enfle encore avec le père Noël :D !!)

        Et oui, on est de grands enfants egoistes... Personne ne se rend compte de la chance qu'on a ! Tout ce que tu cites ! La santé, l'éducation... c'est perfectible, mais ça là. Grâce à l'effort de tous.

    2
    Djourga
    Vendredi 16 Novembre à 08:23

    Merci je ne peux pas dire mieux !

    3
    Vendredi 16 Novembre à 08:37

    Je laisse rarement des coms...mais là j'applaudis...

    4
    Vendredi 16 Novembre à 09:11

    merci de ton article !

    5
    Anne
    Vendredi 16 Novembre à 12:06
    Mille mercis pour cet article plein de bon sens ! Demain je passe ma journée à milité pour la réductions des déchets à la source avec la semaine européenne de réductions des déchets et bizarrement, on parle bien peu de cette semaine de sensibilisation... Comme toi je prends ma voiture à défaut de pouvoir faire autrement pour aller travailler mais j'essaye de limiter la pollution familiale par d'autres moyen et de n'utiliser du pétrole pur que dans ma bagnole ... Mais bon changer ses habitudes demande plus d'effort que de poser son gilet jaune sur le par brise de sa bagnole ...
    6
    Vendredi 16 Novembre à 12:45

    Oh ! Ben j'ai l'impression qu'il y a une réunion de Bobo dans le coin !wink2

    Merci pour cet article d'humeur qui reflette tout à fait mon humeur et heureusement j'espère aussi celle de beaucoup d'autres... 

     

    7
    Vendredi 16 Novembre à 13:58

    J'aime beaucoup ce petit billet d'humeur. Je n'ai pas beaucoup suivi le sujet, mais il me semble qu'on a à faire à une bataille rangée entre les tenants de l'ancien monde (voiture, maison à la campagne, consommation, tout comme dans les trente glorieuses) et un monde plus écolo, jeune et citadin.

    J'ai vu que certaines manifs de gilets jaunes voulaient aussi protester ... contre les vaccins obligatoires. Je cherche encore la logique.

    8
    GM
    Vendredi 16 Novembre à 14:19

    Merci pour ce billet, qui sonne juste, comme tous les autres billets.

    Ce matin, quand le cours de gym a débuté, j'ai remarqué (comme tous les lundis et tous les vendredis) que les retardataires sont ceux et celles qui viennent en voiture. Nous, les piétons, on n'a jamais de problème d'embouteillages ou de parking !

    Il me faut 13 minutes, donc je pars 15 minutes à l'avance, quoi de plus simple !

    Sauf que ma vie est trop simple et j'ai donc décidé de la compliquer : j'y vais maintenant avec un sac poubelle et un gant pour ramasser les bouteilles vides, paquets de clopes et autres le long du chemin. Je ne peux plus savoir à la minute près combien de temps je mettrai pour arriver au gymnase.

    J'angoisse !

    9
    Made81
    Samedi 17 Novembre à 19:04
    On a entendu la même émission et on a été choquées par la même conclusion... Merci pour ces mots plein de bon sens. J'habite à la campagne, dans une maison isolée donc je suis dépendante de la voiture pour presque tout... Mais non, il n'y a pas qu'en ville qu'on essaie de changer nos habitudes. Ça bouge aussi en campagne mais ce genre de mouvement fait peur, ça oui...
    10
    GaelleC
    Dimanche 18 Novembre à 08:52
    Le problème en France c’est pas les taxes, non, c’est le manque de bon sens! Et ça c’est dommage qu’on ne soit pas assez nombreux pour le crier avec ou sans gilet! Merci pour ce billet!
    11
    natch
    Dimanche 18 Novembre à 17:39

    Je suis d'accord avec la quasi totalité de tes idées. Je pense que nous avons un mode de vie bien proche pourtant j'ai participé à une manifestation "gilets jaunes" hier après beaucoup d'hésitations. Pourquoi ? Parce que j'aimerai que les gouvernements proposent de vrais solutions écologiques sur le long terme. Leurs solutions sont toujours en retard par rapport aux évolutions technologiques. La taxation du pétrole ne fera pas avancer les choses. C'est juste un moyen de récolter de l'argent, il aurait fallu le dire clairement plutôt que de mettre cela sur le compte de l'écologie ...  Il faut éduquer les gens à moins consommer et ne pas les pousser à sur-consommer toujours plus ( mettre à la casse des voitures qui fonctionnent est sûrement moins écologique que de rouler avec nos vieilles carcasses diesel) , inciter les constructeurs à développer des voitures vraiment écologiques,... Je trouve juste dommage de mettre tous les gilets jaunes dans la même case ... car il y a avait aussi des "bobos " à cette manif mais sans doute ne sont ils pas passé à la TV ...

    12
    Dimanche 18 Novembre à 22:14

    Ruffin n'est pas démago... Il est opportuniste. Depuis qu'il pète dans la soie à l'Assemblée Nationale, il se fout bien de ce que deviennent les gueux de la France d'en bas.

    13
    Alice
    Lundi 19 Novembre à 12:00

    Bon, je veux pas y aller de ma polémique, mais je pense que le prix du carburant n'est pas seul en cause... En réalité, les gens manifestent pour exprimer un ras le bol global sur la baisse de leur pouvoir d'achat, et ce, depuis plusieurs années, et très certainement dont le gouvernement actuel n'est pas seul responsable... Tout s'est trouvé cristallisé sur la hausse de la taxe sur le carburant (qui, soit dit en passant, n'est qu'un vaste enfumage, quand on sait que 1/ cette taxe est trop peu élevée pour engendrer une modification des comportements et qu'il n'existe de toute façon pas d'aménagement majeur des infrastructures pour encourager d'autres modes de déplacement (pistes cyclables hyper dangereuses, souvent partagées avec les voies de bus, petites lignes sncf qu'on ferme, etc.) et 2/ que la part de la taxe qui revient réellement à la transition écologique est ridicule). Les gens ont donc l'impression d'être pris pour des poires...
    Payer des taxes, oui... mais quand l'argent en question est bien utilisé, correctement réparti, etc... et je pense que les gens ont de moins en moins cette impression là...
    Alors certes, on vit dans un pays où l'éducation est gratuite, où la santé est gratuite, où les aides pleuvent de partout, etc... Mais il n'empêche qu'en réalité, ce système coûte très cher non pas aux plus pauvres puisqu'ils sont moins taxés (mais pauvres, donc c'est juste, je ne conteste pas), non pas aux plus riches qui soit s'évadent fiscalement (tant qu'à faire), ou du moins se font conseiller pour défiscaliser (n'oublions pas que pour pouvoir défiscaliser, il faut, à la base, en avoir les moyens), mais à la frange moyenne de la population qui finance le système au max, et en profite, certes, mais pour qui le coût de ce système pèse très lourd dans le budget (et pour eux, tout coûte plus cher, ne serait-ce qu'à l'échelle d'une commune : cantine, garderie, activités...).
    Face à ça, on voit l'état qui ne baisse pas son train de vie, les scandales des politiques régulièrement dans la presse, la pression des lobbies qui empêche souvent qu'on s'attaque au problème à la source. Si on veut un monde plus écolo, on peut soit compter sur la responsabilité du consommateur qui a à disposition un monde de consommation dont le modèle est promu partout, quoi qu'on en dise, soit sur les industriels qui peuvent aussi proposer des manière de consommer plus responsables : imposer, comme cela a été voté, d'interdire la vente de pailles en plastique, la vente de cotons tiges en plastiques, et, soyons fous, interdire les suremballages, les contenants en dosettes individuelles, etc. Mais là, c'est s'attaquer à un gros morceau... Les consommateurs ont bon dos alors qu'il serait logique avant tout faire plier les industriels.
    Le pauvre consommateur, lui, lorsqu'on lui propose un produit en plastique qui pollue à gogo, et son équivalent en carton, 15 à 20% plus cher, bah... pour certains, ceux qui n'ont pas les moyens de faire autrement, ils regardent leur porte monnaie, et ma foi, ils choisissent le produit polluant...
    Je ne dis pas que le consommateur ne peut pas avoir de conscience, mais c'est difficile, très difficile de faire changer des comportements qui sont ancrés. Il ne suffit pas de le scander. Il faut avoir des convictions fortes, avoir accès à l'information, et parfois avoir les moyens de le faire. Ça a l'air simple, mais ce ne l'est pas tant que ça. Et le comportement du consommateur qui ne change pas, ou pas tant que ça, n'est pas méprisable, loin de là... C'est peut être lui, qui, avec sa bagnole qui pollue, part en maraude les soirs d'hiver pour filer un peu de réconfort aux SDF, qui sait... On place aussi sa conscience là où on trouve plus urgent de la placer. Et les valeurs des uns ne sont pas plus méprisables que les valeurs des autres...
    Pardon, mais je trouve que c'est un peu dur de mépriser autant ce mouvement...
    Je suis la première que les barrages emmerdent, je n'ai pas de gilet jaune sur mon pare-brise parce que j'ai la chance de pouvoir considérer que ce n'est pas mon combat le plus urgent, mais je comprends que ça le soit pour certains...

    14
    yohann
    Vendredi 7 Décembre à 07:11

    Un grand merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :