• Est-ce une bonne idée de dire "que vraiment, les jeunes maintenant, ils ne lisent plus" ???

    Il n'y avait que des professionnels du livre.

    Dans une cantine de Lycée.

    Pause déjeuner. Pause Blablabla.

    J'avais assez raconté d'histoires dans la matinée, j'écoutais.

    Elle parlait un peu fort.

    - Ah oui, mais vraiment non, les jeunes franchement, ils ne lisent plus, c'est dramatique, ils sont toujours sur les réseaux sociaux.

    (bon, je m'out moi-même, ça me gonfle les discours à l'emporte-pièce sur les jeunes dès que tu as plus de 35 ans. Il semble nécessaire de dir que les jeunes, ils sont fatigués, ils sont fainéants, ils sont bêtes, ils sont impolis... Ce que disait nos parents quand nous avions entre 12 et 16 ans et finalement, on n'est pas si pire)

    Bref, du coup, j'ai quand même ouvert mon clapet. En mode avocat du diable.

    - Ben si justement, sur les réseaux sociaux, ils lisent énormément et ils écrivent aussi.

    (moi, sitôt sortie de l'école, je téléphonais aux copines que je venais de quitter, mes filles, elles sont sur snapchat. Elles s'écrivent)

    ...

    ...

    - ah oui, mais non, je veux dire, ils ne lisent plus de littérature, elle a précisé, au cas où je n'avais bien compris ce qu'elle voulait dire.

     

    Bon, j'avais bien compris, mais les phrases-postures, ça me gonfle, encore plus quand je bouffe des nouilles pas terribles à la pause.

    Et elle a continué à monologuer.

    J'ai avalé ma compote, comme je ne parle pas la bouche pleine, je suis restée silencieuse.

     

    Et puis, on est tous partis en même temps, un trentaine d'intervenants qui reprenaient tous en même temps donc.

    D'abord, elle a laissé son plateau sur la table et comme il n'y avait que le sien, elle est revenu le prendre en faisant semblant de plaisanter :

    - Ohlàlà, mais il faut même faire le service.

    (ben ouais Mademoiselle, on fait sa part)

    Faire la queue est un concept sûrement sur-fait parce qu'elle a doublé tout le monde, elle posé le plateau sans enlever le verre, les couverts et vider l'assiette dans le bac prévu.

     

    Reflex de mère de famille, j'ai à nouveau ouvert la bouche (j'avais finalement avalé ma compote), du fond du bout de la queue où je patientais :

    - Euh, en fait, il faut vider le plateau.

    Elle a été super vexée.

    - Ouais, ben il faut tout faire quoi.

     

    Elle a laissé le plateau en imaginant certainement qu'il se viderait seul.

     

    En sortant de la cantine, un orage a éclaté.

    On s'est tous retrouvés dans le hall en attendant que ça passe.

    J'aime bien les orages.

    Être mouillée ne me dérange pas plus que ça.

    Elle a râlé, que franchement, il ne manquait plus que ça, tiens !

     

    Et ils sont arrivés.

    Un groupe de gosses, surpris par l'orage, trempés comme des soupes.

    Hilares ! Mort de rire d'être trempés. Hyper contents, super joyeux.

    Des gamins qui ne lisent pas, certainement.

     

    Une gosse trempée des pieds à la tête a dit : Waouh !!!!!!! C'est le plus beau jour de ma vie !!!

     

    Une gosse qui ne lit pas ?

    Une gosse qui ne lit pas ce que TU voudrais madame, ce qui te ferait plaisir à toi.

     

    Je suis certainement naïve, mais j'ai envie d'avoir confiance dans la génération qui vient.

    Parce que c'est la génération de mes gosses.

    Parce que c'est eux qui s'occuperont de nous quand on sera trop vieux pour le faire nous-même.

    Parce que j'aime mille fois plus une gosse qui se réjouit d'avoir couru sous la pluie plutôt qu'un gamin qui a lu tout Zola (l'un n'empêchant pas l'autre, on est d'accord).

    Parce que lire c'est être surpris, c'est s'émerveiller... et ces gosses ont déjà la capacité d'émerveillement.

    Ça vaut tous les livres du monde.

     

    Je suis sur FB (plus beaucoup)

    Je suis sur instagram (quasi tous les jours)

     

    (pour info, c'est une grande partie de mon boulot que d'amener les gosses aux livres, qu'ils y trouvent du plaisir)

     

    Love sur vous !

    Est-ce une bonne idée de dire "que vraiment, les jeunes maintenant, ils ne lisent plus" ???

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    GaelleC
    Vendredi 8 Juin à 08:17
    Comme c’est bien dit! Entièrement d’accord avec toi! On critique toujours les jeunes alors que souvent le problème est qu’on ne les ecoute pas! Dans mon métier, je suis en relation avec des personnes agées et ils lisent, font des mots croisés, regardent Rex à la tv et tous les jeux après, ils se cultivent et ne comprennent pas les jeunes générations sur leur portable et les réseaux sociaux. Ils sont en général les plus critiques, les moins ouverts et surtout ont un manque de savoir-vivre incroyable. Mais ils ont sûrement lu Zola!
    2
    Vendredi 8 Juin à 11:50

    J'ai adoré te lire. J'aurais probablement été de celles, moi aussi, qui répondent que nos ados lisent énormément au quotidien. Il y a toujours cette fascination pour le livre mais finalement, n'est-ce pas la capacité de lire, de comprendre et d'imaginer un sens qui prévaut ? Merci pour tes mots. Je les ai trouvés très touchants.

    3
    G
    Vendredi 8 Juin à 12:03

    Et puis ils lisent beaucoup plus qu'on ne veut bien le dire ces jeunes. D'abord sur tous les écrans ils ne font que ça, quans ils jouent à une jeu vidéo ils se tapent de lire de textes entiers, quand ils vont sur les réseaux sociaux ils lisent encore et encore, et puis ils lisent les infos (plutôt que de regarder le journal TV), et par dessus tout pour la plupart ils lisent des livres et même beaucoup de livres. alors pas forcément Zola mais des tonnes de BD, de livres de fantaisie, de science fiction ou même de roman fleur bleue mais ils lisent . Ici 3 enfants 9,12,14 et le budget bouquin est astronomique même en livre d'occasion et en comptant la bibliothèque.....alors oui faisons leur confiance.

    4
    Vendredi 8 Juin à 14:03
    Maman BCBG

    Hum... je en sais pas s'ils ne lisent plus, nos enfants, mais j'espère qu'ils seront mieux élevés que ta sentencieuse collègue... ;)  

    5
    Vendredi 8 Juin à 19:48
    Cecile

    Cela rejoint le débat que j'ai eu hier avec le stagiaire de  16 ans de ma collègue.... Cette génération est paradoxale : à la fois ils ont accès à une source infinie de savoir... et ils passent beaucoup de temps à zapper les choses sans forcément aller au fond

    A la fois il sont super libres de leurs propos et en même temps ils sont bien moins libres physiquement que nous ne l'étions : quelle proportion d'enfant en primaire a l'autorisation de rentrer seule à pied à la maison ? 

    Pour la lecture c'est pareil : ils lisent beaucoup, mais pas les classiques que les générations précédentes ont lus... mais en même temps, il fut un temps ou lire Zola faisait de vous un communiste ! Ou lire Hugo pouvait vous faire atterir en prison... ou lire Vercors pouvait vous couter la vie....

    Alors, peut être que les romans contemporain qui ne contentent pas cette bibliothécaire seront les ouvrages de références des générations futures ? 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :