• Est-ce une bonne idée de faire une allocution solennelle au petit déjeuner ???

    Ça faisait un moment que ça menaçait.

    Et puis, c’est sorti d’un coup, ce matin, au petit dèj, après avoir ramassé une Nième chaussette.

     

    Mes chères filles, mes chers garçons, mon chéri tout court,

     

    Moi, co-présidente de  la république de notre famille, élue à l’unanimité dans le secret de mon utérus, je vous déclare solennellement que j’en ai ras-le-bol, ras-la-casquette… en un mot comme en cent, je vous le dis tout net : j’en ai ras-le-cul.

     

    Devant l’évidente poussée de votre poil dans la main, (à mon avis, ça n’est plus un poil, mais une touffe), je dois prendre les mesures qui s’imposent.

    Face à votre indéniable capacité à peigner la girafe, je m’insurge et, moi, co-présidente, je me révolte !

     

     

    Mes chères filles, mes chers garçons, mon chéri tout court, 

     

    Je constate tous les jours l’implacable attraction terrestre qui fait que les manteaux que vous lâchez en rentrant de l’école se retrouvent irrémédiablement au sol…

     

    C’est cette même gravité qui fait que vos serviettes de bain humides jonchent le sol de la salle de bain à chaque toilette.

     

    De même, je dois vous apprendre une chose : bien que fréquentant avec une grande assiduité les pieds, les chaussettes, elles n’en ont pas (de pied)… Elles ne sont donc pas capables de rejoindre le filet à chaussettes seules.

     

    Il en est de même avec vos fringues sales : les tas constituent, certes, un chouette parcours d’obstacle, mais là n’est pas leur destin.

     

    J’évoque rapidement les mouchoirs en papiers usagés qui, tels les cailloux du petit poucet, font un très bon parcours fléché, conduisant irrémédiablement vers le plus enrhumé.

     

    Les trucs accumulés dans l’escalier ne montent pas seuls non plus.

     

     

    Il faut que je vous parle clairement, les yeux dans les yeux, je vous le dis (vous allez être déçus) :

    - Les manteaux ne lévitent jamais, jamais jusqu’au porte-manteaux, c’est moi qui les ramasse.

    - Les serviettes ne s’étendent pas seules, c’est moi qui les pose sur le sèche-serviettes.

    - Les chaussettes n’ont pas le sens de la migration vers le filet, c’est moi qui les met dedans.

    - Les fringues sales ne sautent pas d’elles-mêmes dans le panier de linge sale, c’est moi qui les fourre dedans.

    - Et les mouchoirs ? Ils trouvent seuls le chemin de la poubelle ? Ou c’est l’ogre qui les bouffe ??? Non, non et  non ! C’est moi qui les ramasse et qui les fout à la poubelle.

     

    Mes chères filles, mes chers garçons, mon chéri tout court, 

    Je vous le dis tout net :

     

    JE FAIS LA GREVE DE LA BONICHE !!

     

    Vous allez dès à présent prendre vos petites mains, les sortir de… vos poches et me faire le plaisir de ramasser vos cochonneries.

    Maintenant.

    Tout de suite.

     

    Je conserve bien sûr mes fonctions secrétaire d’état au lavage des fringues, au pliage  de tee-shirt…

    Le co-président garde son mandat de videur de lave-vaisselle ainsi que celui de Ministre de la purée.

    Tous deux, nous serons à votre écoute pour les missions de devoirs, de chagrins, de nez bouchés ainsi que pour toutes les autres tâches qui incombent à la fonction de parent.

    Je continue, bien entendu, à être disposée à remplir mes fonctions de câlineuse.

    Mais, je ne démissionne de ma fonction de voiture-balai.

     

    Je vous remercie de votre attention.

     

    C’était une allocution de la co-présidente de la République de la famille.

     

    (Bon, en vrai, ça n’a eu qu’un effet assez mineur. En revanche, je lutte contre moi-même pour ne pas ramasser leurs cochonneries. Mais, en vrai de vrai, je ne supporte plus très bien d’avoir à ramasser le merdier de tout le monde. Des mesures seront prises, foi de co-présidente !

    En vrai de vrai de vrai, j’ai juste dit, ce matin : « alors, que les choses soient claires, vous allez me ramasser tout votre bazar, parce que, y’en a ras-le-bol »… le tout en pyjama. Ça en impose moyen)

     

    Sinon, je suis sur FB… On rigole aussi !

     

    Est-ce une bonne idée de faire une allocution solennelle au petit déjeuner ???

    (la photo n'a pas grand chose à voir... c'est vrai ! :-) )

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Callipyge
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 22:48

    C'est dingue, je pourrais faire la même allocution tous les matins! Les serviettes mouillées négligemment jetées sur la pile de linge propre fraîchement pliée que je viens de poser sur l'étagère... Arghhhhh je craque! Demain matiń , c'est décidė, je suis ton exemple, je harangue la famille au petit déj'! 

    2
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 22:50

    J'adore !

    3
    Ju
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 23:05
    J'ose le dire ?
    Aller j'ose !
    Moi pour le linge sale qui traine j'ai trouvé un truc radical (mais un peu gore)'
    J'ai mis les chaussettes sales de la grande sous son oreiller !!=-O (le petit a 18 mois, on y est pas encore !)
    Ben j'ai pas eu besoin de recommencer ! Parfois un petit écart mais je fais la réflexion et c'est réparé direct !!
    Pour le reste je cherche mais toujours désespérée de passer mon temps à ramasser derrière les autres ... Sans personne pour ramasser derrière moi.... Courage à toutes !!
    4
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 23:47
    Luna Part

    Amen !

    Je vais imprimer ta déclaration et l'afficher à la maison parce que j'en ai marre de toujours répéter la même chose quotidiennement et en haussant un peu plus le ton chaque jour (et en plus les ado et pré-ado ça n'entend pas les mères qui crient, c'est physiologique il paraît)

    Au moins, j'aurais moins l'impression d'être une mère complètement hystérique (et chiante donc). ouch

     

    5
    celine57
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 10:50

    Oh je pourrais faire le même discours tous les jours....alors je propose une pétition, une grève nationale des mamans ramasseuses des bazars......


    Si tu le permets je vais m'inspirer de ta déclaration et en faire une affiche géante dans toutes les pièces de la maison !!!!


    En même temps...je me dis que peut être je m’ennuierai si je n'avais pas tout ça à ramasser...enfin c'est pas sûr..... 

    6
    Véro
    Samedi 13 Décembre 2014 à 19:57

    Je découvre donc que c'est la révolution du linge sale dans toute nos chaumiére !!


    Merci, je me sens moins seule ...


    Je suis OK pour la grève nationale des mamans !!


     

    7
    Rafaele
    Dimanche 14 Décembre 2014 à 17:11

    Allez courage encore 20 ans a tirer , avec du bol un peu moins !!!!!!!!

    si tu as besoin de t'exiler ( pour leur faire peur , oui je sais je suis diabolique , )

    j'ai des chambres vides pour accueillir une gréviste exténuée ! mais je ne suis pas sure que ça marche !

     

    8
    Lundi 15 Décembre 2014 à 17:34
    Liliba

    Je pourrais reprendre ton allocution mot pour mot, le chéri en moins... Et chez moi, je suis aussi dévolue au tirage de chasse d'eau... Je n'arrive toujours pas à m'habituer à la lunette mouillée ni aux productions qui flottent... :(

    Et comme les miens sont beaucoup plus grands que les tiens, je comprends que cela ne va pas trop te rassurer sur l'avenir... Désolée !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :