• Est-ce une bonne idée qu'il y ait un mois de juin par an ???

    Le mois de juin, on l'aime bien.

    En théorie, il y fait beau.

    Le mois de juin, c'est le mois de la fin. La fin de l'école, la fin des ateliers. Et comme nous sommes un peuple joyeux, nous fêtons les fins. Beaucoup, à la folie. Trop.

    C'est aussi ici, le mois de deux anniv. La cadette et le benjamin.

    C'est aussi le mois de plein d'anniv de plein de potes. Mais pétard, que ce passe-t-il au mois de septembre pour qu'il y ait tant de bébés conçus à cette période. Est-ce parce que nous sommes un peuple joyeux et que nous fêtons le début aussi ??

     

    Le mois de juin est aussi celui du bout. Du bout du rouleau, du bout du bout de l'énergie.C'est le mois de la fatigue.

    A plat.

    Pieds de plomb. Même pour la fête. Pas envie. Plus d'énergie.

     

    Enchainer les gâteaux, encore des gâteaux, gâteaux d'anniv à la maison, gâteaux d'anniv à l'école, gâteau d'anniv avec les copains, gâteaux pour la fête des parents, gâteaux pour la fête d'école, gâteaux pour la fin des ateliers, gâteaux, gâteaux, gâteaux, gâteaux... Comment voulez qu'on soit légers avec tous ces gâteaux.

    Pieds de plombs et gras aux fesses.

     

    Et toujours les pieds de plombs. Lourds à bouger.

     

    Réussir à aller aux fêtes. Laisser ses tatanes en fer forgés à la grille et entrer dans la fête, le pied léger.

     

    Et chaque fois, ressortir des fêtes légère et heureuse. Heureuse d'avoir ri, heureuse d'être émue, heureuse d'avoir papoté plus de 3min avec les copains-parents. Heureuse et légère. Fatiguée, mais contente.

     

    Parce qu'il est comme ça le mois de juin. Il nous demande de réussir à prendre le temps. Réussir à prendre le temps d'être léger. Beaucoup, à la folie ! Prendre le temps qu'on n'a pas.

    Tellement léger qu'on en a presque un don d'ubiquité, que l'on peut concilier une entre-vue avec la maitresse de la petite dernière, la fête de la crèche et la remise des médailles au collège en moins de deux heures.

    Il est comme ça le mois de juin, il nous donne des ailes pour être partout à la fois.

     

    Il est comme ça le mois de juin, il nous fait rire aux éclats, nous émouvoir aux larmes.

     

    Il est comme ça le mois de juin, il nous rend léger pour nous faire oublier que l'année est passée trop vite, que le temps court bien plus vite que nous et qu'avec nos pieds de plombs, on ne court pas assez vite pour le rattraper, il nous file entre les doigts.

    Le mois de nous fait léger pour qu'on court aussi vite que le temps. Légers et contents d'être content. Pour qu'on fête la fin... qui est aussi le début de l'été !

     

    Soyons légers !

     

    Allez, c'est le dernier jour de juin. Presque la fin ! Joie et bonne humeur !

    Love sur vous.

    (je suis FB et instagram)

    Est-ce une bonne idée qu'il y a un mois de juin par an ???

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Maëlle
    Mardi 30 Juin 2015 à 10:49

    Le mois de juin est un filou... Tout les ans on dit qu'il ne nous aura pas, que cette année on la jouera cool, qu'on triera les propositions et qu'on mangera ainsi moins de gâteaux... Et tous les ans ça recommence invariablement!


    Mais nous aussi on l'aime bien ce mois de juin, celui de la naissance de mon ainée, de mes parents, de ma soeur... et puis les gâteaux c'est quand même vachement bon!


    Et j'aime d'autant plus le mois de juin qu'aujourd'hui on est le 30 et que ça sent la fin de ce terrible mois de juin...

    2
    Mardi 30 Juin 2015 à 16:17

    Juin est empreint à la fois de tristesse et de joie, car c'est la fin d'un cycle scolaire (on dit aurevoir aux copains) et c'est le début des vacances (on dit bonjour à la grasse mat') . Et, en plus, il fait beau cette année.

    3
    Mardi 7 Juillet 2015 à 12:24

    Heureusement qu'il n'y a qu'un mois de juin par an ! (certes, il y a aussi septembre et les deux font la paire)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :