• Est-ce une bonne idée que le benjamin aime la poésie ???

    Le benjamin, il est comme ça. Il préfère "rêver à des choses merveilleuses" plutôt que de bosser les soustractions à l'école.

    Autant, les additions, ça va à peu près, il veut bien qu'on lui rajoute des billes/bonbons/legos. En revanche, l'idée qu'on lui retire des billes/bonbons/legos, ça, ça ne lui va pas. Il ne veut pas faire de soustractions.

     

    Bon.

     

    Et puis, lundi, encore dans son lit, j'ai bien vu qu'il faisait sa bouche à l'envers des mauvais jours.

    - Papa, il m'a réveillé !

    - oui, on est lundi. École. Additions.Soustractions, toussa.

    - Mais il m'a réveillé en plein dans rêve.

    - Oui, ça arrive...

    - Mais il m'a réveillé en plein dans un rêve que je n'avais jamais fait.

    - ... ... ... ... Oui... Bon... Mets ton slip.

     

    Au petit déj, on a regardé la météo. C'est marqué : 08h00 : neige.

    A 08h03 nous sommes sortis pour aller à l'école et les premiers flocons sont tombés. La classe.

    Le benjamin a dit "Il pleut des fleurs".

     

    Le benjamin, il est comme ça, il met du joli sur gris.

     

    J'ai vu la maitresse de la petite benjamine. On se connait bien... Elle avait déjà l'aînée.

    Je lui raconte.

    Elle dit : c'est joli ! Un poète.

    - Oui... C'est joli, mais avec tout ça, le benjamin-poète qui n'aime pas les soustractions, il va rester chez ses parents à peu près jusqu'à 45 ans... Parce que la poésie, c'est joli, mais ça ne fait pas manger dans la vie.

    - Mais non, elle dit. Si ça se trouve, il va écrire des chansons d'amour à succès et il sera riche.

     

    " Il pleut des fleurs

    Il fait froid dans mon coeur

    Le rêve inachevé

    avec toi je vais le terminer

    Lalalalalalalalalala"

     

    Bon.

    Bon, bon, bon...

    Voilà. C'est du Benjamin Barbelivien.

     

    Dans 20 ans vous allez regretter qu'il n'ait pas été bon en math, plutôt...

     

    Je suis sur FB

    Love sur vous !

    Est-ce une bonne idée que le benjamin aime la poésie ???

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Mars 2016 à 21:20

    J'étais comme ton benjamin. Tout le monde disait que j'avais plein d'imagination. J'ai écrit mon premier poème au CP, et je n'ai plus arrêté. J'avais toujours les meilleures notes en rédaction. C'était tellement facile, j'étais si rêveuse que je n'avais pas besoin de me forcer pour imaginer des histoires.

    J'ai fait un bac scientifique, des études techniques. J'ai un boulot barbare et barbant, mais plutôt bien payé... et je me demande ce que je fous là... J'ai l'impression d'être passée à côté de ma voie. De m'éteindre dans ce travail où je ne peux pas créer, pas imaginer.

    J'ai 37 ans et vendredi je vais lire, pour la 1ere fois, un poème que j'ai écrit, devant toute une assemblée (et je suis morte de trouille). Je rame pour revenir vers ma voie et vendredi sera mon deuxième vrai coup de pagaie. Le premier c'était il y a un mois quand j'ai envoyé mon manuscrit (un roman pour enfants), tout juste achevé, à des maisons d'édition. Et je me sens mieux.

    Mon commentaire ne t'aidera pas, j'en ai bien conscience, pour ton benjamin. J'espère juste, même s'il n'en fait pas son métier, qu'il pourra s'épanouir avec toute son imagination et sa poésie ;-)

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 21:24

        Si, si ! ça aide ! Je trouve ça chouette que tu retrouves tes premières amours !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :