• Est-ce une bonne idée de s'amuser à lire les affiches dans la rue avec les enfants ????

    Quand j'étais petite, je faisais déjà ça.

    Dans la voiture, avec ma mère, je déchiffrais les panneaux publicitaires.

    "Chez COOP, c'est top"

    "Prisunic, c'est unique"

    "Raider, deux doigts coupent faim"

    "Bonux, le cadeau !"

    "Mini mir mais il fait le maximum"

    (ou à peu près)

     

    La ville comme un livre ouvert où j'apprenais les rimes pauvres qui rendent les firmes riches.

     

    Les enfants qui apprennent à lire veulent certainement comprendre le monde en déchiffrant, ils sont insatiables, ils pensent peut-être découvrir une part de mystère en ayant accès aux messages qui n'ont rien de subliminaux.

     

    Mes enfants lisent donc les affiches. Je n'écoute pas toujours.

     

    Cet après-midi, en sortant de la crèche, j'ai tendu l'oreille, parce que le benjamin a dit : "oh ! t'as vu maman, sur l'affiche, il y a le nom de la salle juste à côté de chez nous".

    J'ai répondu un vague "mouais", occupée à penser à autre chose qu'aux panneaux publicitaires.

     

    Il lit bien le benjamin.

    Il lit vite.

    Je l'ai entendu lire tout haut "Salon de l'érotisme".

    ...

    ...

    ...

    J'ai levé la tête. Sur le 4x3, une jeune femme qui devait se cailler les miches sévère vu le froid de canard qu'il fait.

     

    "maman, c'est quoi l'érotisme ??"

     

    (mais pourquoi les enfants sont-ils curieux de tout comprendre, pourquoi n'aiment-ils pas qu'il y ait une part de mystère ?)

     

    J'ai été lâche. J'ai dit "l'érotisme ? C'est un mot que tu sais lire même s'il est compliqué, bravo !"

     

    Il a été fier, le benjamin. Et ça lui a suffit (les enfants sont très facilement corruptibles).

     

    (bon, sinon, en vrai, dans toute la ville, il y a des affiches pour le salon de l'érotisme qui aura lieu à 20m de chez moi, avec une gonzesse en porte-jarretelles... c'est visiblement normal. Que mon gamin de huit ans, s'amuse à déchiffrer "salon de l'érotisme", où est le problème ?? En revanche, dans d'autres villes, on a censuré des affiches pour la prévention du SIDA au motif qu'elles étaient choquantes pour les enfants de huit ans, alors qu'elles étaient à mon sens tellement moins suggestives que cette dadame les fesses à l'air par -3°... A croire que l'homosexualité, choque plus que les meufs à oilpé, avec une posture tellement... suggestive ? vulgaire ? Dégradante ? ... Bon... Non... Rien... Tout va bien)

     

    (Et flutain, pourquoi c'est une gonzesse à poil et pas un mec ???)

     

    Le dessin que j'ai mis en illustration est une affiche de Sean Sims que j'adore ! On trouve ses repro ici.

    J'avoue que j'aimerai tellement plus voir ces affiches sur les murs de la ville.

     

    Allez, sinon, je suis sur FB : on n'a pas 4 bras et aussi sur IG !

    Love sur vous, plein !

     

    Est-ce une bonne idée de s'amuser à lire les affiches dans la rue avec les enfants ????

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Nanou
    Mardi 3 Janvier à 20:38

    Et dans ma ville, ce fameux salon a eu lieu le week-end du 19 novembre. Et bien vous savez quoi???Les affiches sont toujours là et visiblement il n'y a aucune autre "publicité" à faire pas même pour un homme qui nous vanterait les mérites de son aspirateurtongue

    2
    Mercredi 4 Janvier à 14:35

    Et ouaips, sexisme ordinaire. On a encore un sacré bout de chemin à faire sur la place du corps de la femme. Et je suis même pas sûre qu'on rame dans la bonne direction....

    3
    Mercredi 4 Janvier à 19:16

    Ah, ah, ah ! Ma miss, 7 ou 8 ans je crois, qui regarde les pubs à la pharmacie (ils ont une télé !) et qui demande, à voix bien haute "Maman, c'est quoi, des problèmes d'érection ?” "Eh bien, tu vas demander au pharmacien, ma chérie".

    4
    Agathe
    Jeudi 19 Janvier à 13:48

    Houlà ! Tout ceci va me faire bander ... les yeux de ma fille quand elle saura lire ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :