• Est-ce une bonne idée d'écrire à Jean-Luc Mélenchon ???

    Monsieur Mélenchon,

    Je n'ai pas voté pour vous au premier tour. Ce n'est pas bien, je sais. On me l'a assez dit et répété de manière plus ou moins douce. J'ai maintenant assimilé que d'être de gauche et ne pas voter pour vous, c'est être un peu un traitre. Assimilé mais pas encore digéré.

    Je vous le dis en toute sincérité, j'ai très longtemps hésité à voter pour vous, j'ai même partagé certaines de vos paroles sur mon profil FB. Mais voilà, le programme de M. Hamon correspondait mieux à mes idées. Ce n'est pas contre vous. La démocratie, c'est un peu ça, choisir donc renoncer.

    Je n'ai pas cédé, je n'ai pas voulu voter utile, ce en quoi, je crois que vous pouvez dire que je n'ai pas tord (noooooon... Je ne vous demande pas non plus de dire que j'ai raison, je ne suis pas comme ça !)

     

    Donc, voilà, avec 12 ou 13 copines, on n'a voté pas pour vous (oui, que des filles, je n'ai pas trouvé beaucoup de garçons... ). Pas tellement plus que 12 ou 13.

     

    Les gens ont voté. Mes copines et moi aussi.

    On s'est pris une taule.

    Vous, vous n'étiez pas si loin du succès, mais vous n'avez pas été qualifié. J'aurais tellement préféré que ça soit vous plutôt que Mme LePen. Mais voilà, c'est elle.

     

    Votre projet est un beau rêve. Un beau rêve qui pourrait devenir réalité.

    Sauf que...

     

    Sauf que depuis lundi, je me suis fâchée avec beaucoup d'amis de gauche. D'amis qui d'une manière globale ont les mêmes aspirations de gauche que moi. Mais là, on est très fâchés.

    Jamais, jamais j'aurais pensé avoir si mal à ma gauche, si mal au cœur.

     

     

    Parce que le 7, je vais aller voter. Voter contre. Contre Mme Lepen. Pas blanc. Non, je vais voter Macron. Je ne me suis pas posé la question longtemps. Je ne me suis même pas posé la question.

    Je vais m'asseoir sur mes rêves, sur mes aspirations... Ils ne sont pas lisses, mes rêves.

    J'ai beau être polie, quand je souffre, je deviens vulgaire. Alors, oui, s'asseoir sur ses rêves, ça fait mal au cul.

    En revanche, je ne m'assieds pas sur mes convictions. Parce que, j'estime que Mme LePen ne doit pas pouvoir accéder au pouvoir. Que ça serait trop grave. Ma conviction profonde, c'est que la France ne doit pas subir le nationalisme, encore une fois.

     

    M. Macron est un adversaire. Mme Lepen une ennemie.

    (j'avoue, ça n'est pas de moi... de discuter depuis trois jours avec plein de gens, j'ai entendu des trucs hyper bien. J'avoue, je ne sais plus de qui c'est, mais pas de moi en tous, mais comme ça claque comme formule, je l'emprunte)

     

    Depuis Lundi, je ne vois que des appels à l'abstention ou au vote blanc #sansmoile7 de la part de certains de vos militants (pas tous, on est d'accord)

    Bon.

    En revanche, si je dis que voter blanc, c'est offrir un boulevard à Mme LePen, on me répond que je n'ai pas le droit de dire ça. Que les abstentionnistes ne seront pas responsables de l'arrivée au pouvoir de Mme LePen.

    Je veux bien beaucoup de choses, mais c'est chaud patate comme conception, un peu... beaucoup...

    Moi, je dois aller me faire mal au cul et les autres vont s'abstenir pour avoir les mains propres et on ne pourra même pas gueuler.

    (en même temps, c'est drôle parce que ce sont les mêmes gens qui ont dit avant le premier tour "si tu t'abstiens tu n'as pas le droit de te plaindre"... Et puis même, ce sont les mêmes qui ont pleuré quand Trump a été élu... élu parce que beaucoup (notamment des partisans de Sanders) ont trouvé Mme Clinton trop à droite. Ce qui n'est pas faux. OK, Trump n'est pas LePen, patin-couffin, mais c'est moi où y'a comme un parallèle troublant ?)

     

     

    J'ai lu que voter Macron, c'est mettre LePen au pouvoir en 2022. Ok. Sauf si je compte mal, mais s'abstenir c'est laisser LePen accéder au pouvoir en... 2017... Et en 2022 et certainement en 2027. Pas parce qu'elle aura fait un bon boulot, mais parce que je ne suis pas certaine que nous soyons encore libres de nos choix. Bon, bon, bon...

     

    OK, le libéralisme fait des ravages. Beaucoup... C'est dramatique. Mais est-ce réellement décent de le comparer à la Shoah ?

     

    J'ai quelques questions (je sais bien que vous risquez de ne pas avoir envie de me répondre, mais ce sont de vraies questions) :

    - Est-ce que vous pensez vraiment que Macron et Lepen, c'est la peste et le choléra ? Nan, mais parce que je comprends bien que Macron, c'est libéralisme, que c'est la finance et pas l'humain, mais est-ce vraiment à mettre dans le même sac que Mme LePen ? Ça me donne un peu l'impression que, plutôt que de faire passer M. Macron comme un despote, ça fait presque passer Mme LePen pour une démocrate... vu que c'est kifkif)

     

    - Est-ce que vous cautionnez une arrivée au pouvoir de LePen due à l'abstention ? (j'ai bien compris votre système, c'est pas moi qui cause, ce sont militants et "non, je ne dirais rien"... Allez, à moi, vous pouvez le dire !)

     

    - Est-ce que vous pensez qu'après tout ce qu'on vient de se prendre dans la tronche, qu'on va devoir aller toutes seules, mes copines et moi, faire taire nos rêves et votez ensuite France Insoumise aux législatives ? Je parle de mes copines qui ont si mal voté au premier tour, mais aussi de mes potes qui avaient voté utile ou d'adhésion pour vous et qui là, sont désemparés devant cette insouciance à laisser Marine LePen débarquer ? On va être tout seuls, en première ligne, alors que plus que jamais on devrait être ensemble, unis, solidaires. Non ?

     

    - Et LePen ? Elle va en faire quoi de vos abstentions ? Elle va comprendre votre révolte ou elle va s'en servir, s'en faire un paillasson et essuyer ses bottes sur votre beau rêve ?

     

    J'ai une pensée très émue pour tous mes potes qui sont des militants de longue date pour vous, qui ont rêvé ensemble avec vous. Qui ont vu leur rêve brisé dimanche et qui maintenant le voient tourner au cauchemar. Ils sont sonnés. C'est terrible. Je suis tellement triste pour eux.

    J'ai tellement peur pour nous. La démocratie, c'est comme rêve, c'est fragile. Des centaines de milliers d'hommes et de femmes l'ont rêvé, des millions en rêvent... Ne brisons pas la notre et continuons à rêver ensemble, tant que c'est possible.

     

     

    Monsieur Mélenchon, je me doute que vous n'avez pas que ça à faire que de répondre à mes questions naïves. Nous sommes nombreux à avoir ces questions. Allez, je vais faire comme la dernière que j'ai écrit à un politique : M. Mélenchon, vous pouvez passer papoter. Tranquillement, de citoyen à citoyenne. De rêveur à rêveuse. Ça n'est plus la saison des choux de Bruxelles dont mon gratin est réputé... ça n'est pas encore celle des courgettes. En revanche, les premières fraises arrivent. Je fais une tarte qui s'appelle "la tarte nuage". Elle est douce, elle est légère, elle est bonne. Venez quand vous voulez, vous êtes bienvenu. Vraiment !

     

     

    Pour ceux qui lisent cet article : J'en ai ras-le-pompon d'avoir à me justifier. Vous vous abstenez ? C'est votre problème. J'ai passé les trois derniers jours à débattre avec les abstentionnistes. Je n'en peux plus, je ne veux plus entendre vos arguments. S'il vous plait, ne laissez pas de commentaires, ayez la décence de respecter mon incompréhension... Ne vous faites pas de mal, allez causer avec ceux qui sont d'accord avec vous. Ne me faites pas de mal. C'est assez comme ça. J'ai assez mal pour le 7.

     

     

    Love sur vous (oui, sur vous aussi M. Mélenchon)

    Je suis sur FB.

     

    Marion

    NB : je ne suis personne, je ne suis pas journaliste, je ne suis pas cartée. Nulle part. Et puis non, je ne suis pas personne. Je suis une citoyenne.

     

    Est-ce une bonne idée d'écrire à Jean-Luc Mélenchon ???

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    ioster
    Mercredi 26 Avril à 21:55

    merci

      • Mercredi 26 Avril à 22:13

        Avec plaiz, ma bonne dame ! Bécots !

    2
    dany42
    Mercredi 26 Avril à 22:29

    comme tu exprimes clairement ce que je pense... Merci

    3
    Pascal
    Mercredi 26 Avril à 23:01

    Tiens, quelqu'un qui ne cherche pas d'une part à justifier son manque de civisme (Oui, voter est un devoir civique ; donc s'abstenir est un manque de civisme) et de surcroît à demander que les autres le partagent, voire à culpabiliser le cochon de votant. Cela fait plaisir à entendre, et ne m'empêchera pas de voter au second tour : j'allais le faire de toutes façons. Mais cela fait plaisir à entendre. Merci.

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Ann
    Mercredi 26 Avril à 23:10
    Si on est encartees toi et moi. On est encartees d'élection. Si tu veux j'ai de la vaseline parce que moi aussi j'irai voter Macron. Moi aussi j'ai mal et je suis TRES en colère.
    5
    luciole
    Jeudi 27 Avril à 06:19

    bien dit !

    merci

     je vais faire suivre à certains qui se posent encore la question   merci à Zaza  qui a retweeté cet article

    6
    Pat
    Jeudi 27 Avril à 07:40
    Pat
    Love sur toi Marion <3
    Pi c'est tout :-)
    7
    Jeudi 27 Avril à 07:53

    Moi je dis juste, courage... Si on baisse les bras c'est encore plus foutu...

    8
    Gilles
    Jeudi 27 Avril à 08:21

    Ma chère Marion,

     

    Comme vous, je ne suis pas encarté et comme vous, je vais aller voter Macron en souffrant du fondement. A votre différence, j'ai voté Mélenchon au premier tour. Je ne suis pas lui et ne peut donc pas répondre à sa place.

    Je me suis posé la même question que vous, sans trouver de réponses autres que les trucs bateaux genre "la peste ou le choléra,...blablabla...".

    Ce matin j'ai regardé la chaîne France info ou le journaliste se posait la même question que nous et arrivait à la conclusion que les programmes Lepen/Mélenchon sont très différents, voire antagonistes.

    Et là, boum! La lumière s'est faite dans mon esprit. Des journalistes étaient en train de faire de la pédagogie!... De la vraie. C'est surprenant quand on n'est pas habitué!! Surprenant, mais tardif :

    Cela fait des années que le discours ambiant met les deux rivaux dans le même sac. Et tout à coup, les idées de Mélenchon deviennent respectables. Les électeurs ont eu droit à cette soupe matin, midi et soir pendant longtemps...trop longtemps. Ils ont peut-être fini par croire que c'était vrai vu que c'est la télé qui le dit (Elkabach, Cohen, Apathie, Elkrief, bref, les mêmes qui s'indignent aujourd'hui).

    Pendant des années Mélenchon a dit qu'il fallait interdire le FN au motif qu'il est hors du pacte républicain, on lui riait au nez.

    Il a essayé, il s'est battu, il n'a pas réussi. Il a fait sa part. Peut-on lui en demander plus? Je n'en sais rien.

     

    Marion, maintenant, c'est notre tour de faire le boulot, nous, les non-encartés, nous qui avons mal au séant, nous qui pensons qu'un comptable vaut mieux qu'une Nazi, même si nous ne sommes pas dupes du fait que l'un favorisera certainement l'autre aux prochaines éléctions. Oui, c'est notre tour...

     

    Pour reprendre une maxime de Mélenchon : "Il n'y a qu'une seule consigne : n'attendez pas les consignes!!"

     

    Voilà où j'en suis de mes réflexions, je les partage.

     

    Bien à vous.

     

    PS bravo pour votre talent de plume! :)

      • Jeudi 27 Avril à 10:49

        Merci beaucoup ! Et merci pour le partage d'analyse ! Enfin quelque chose d'un peu construit qui sort de la peste et le choléra !

      • Jeudi 27 Avril à 21:31
        Oh oui merci, c'est clair c'est juste c'est respectueux et ça fait du bien. Et merci Marion :)
    9
    Crolobé
    Jeudi 27 Avril à 09:43

    Bravo Marion!!! Je partage vraiment et entièrement vos propos Bien à vous

     

    10
    Flo
    Jeudi 27 Avril à 09:50

    Tu es une sacrée raconteuse qui sais écrire avec des mots (oui c'est mieux qu'avec ses pieds !-)) et c'est tellement simple de comprendre ce que tu écris, bravo.

    Pour ma part j'ai l'impression avec tout ce que je lis que je dois avoir honte de voter pour Macron, oui t'as bien lu pour... (parce que je me suis bouffé tous son projet et il y a même des choses qui me conviennent). Avant on avait honte de voter Lepen, maintenant on s'en cache plus (je viens même de voir un parent de l'école le dire haut et fort sur le facebook de la ville). Aujourd'hui à la place on doit avoir honte de voter pour un gars qui a fait le pire péché en ce monde : travailler dans une banque. Que je plains ma voisine qui tient son petit guichet à la PB ou mon pote qui dans le Loiret s'occupe de trouver des fonds pour les agriculteurs. Ils font aujourd'hui le travail le plus honteux de france... Et bientôt on va à nouveau entendre que c'est les juifs qui gère le pognon, les arabes qui pompent toutes les aides etc... On a pas avancer d'un pouce malgré tout ce que notre pays à connu et ça me met en colère. Il y a 15 ans j'étais au Togo lors du Chirac/Lepen et mes potes là bas étaient consternés encore plus que nous. Mais je leur avait dit, vous inquietez pas, c'est un faux pas, les français sont pas des racistes... Aujourd'hui ces même potes ne me crois plus... Et moi non plus d'ailleurs.

    Bon j’arrête et te donne aussi du uthando (c'est du love Zoulou histoire de pas de piquer ta formule qui signe si bien tes articles) pour les 10 prochains jours ! Et pis aussi j'aime bien les tartes aux fraises !-)) Et pis pense à bosser hein... D'ailleurs faudrait que je m'y mette aussi...

      • Jeudi 27 Avril à 10:48

        Merci Flo !!! Comme je sis d'accord avec !!

      • luciole
        Jeudi 27 Avril à 15:13

        c'est pas "original"  mais merci et oui aussi!

      • Seym
        Vendredi 28 Avril à 02:13

        "un gars qui a fait le pire péché en ce monde : travailler dans une banque"

          Si vous pensez que les reproches fait à Macron sont uniquement basé sur ça, il vous manque un paquet (énorme) d'informations. Je vous invite à vous renseigner à son sujet, notamment la politique qu'il a menée au sein du gouvernement Hollande. Je pense qu'on peut dire que, oui, c'est honteux. Au milieu de quelque rares mesures satisfaisantes, ce que qu'amènera cet homme au Pays ne va pas être beau à voir.

          Je précise toutefois que je rejoins l'avis de l'auteur concernant le chox à faire au second tour. C'est triste mais ce système d’élection stupide ne nous laisse pas le choix que de voter "contre" un candidat.

    11
    Laurence
    Jeudi 27 Avril à 10:44

    Comme d'habitude, en plein dans mes préoccupations ! ça me dégoute tellement de voter Macron et puis j'ai un esprit de contradiction plutôt vivace qui s'offusque qu'on me dise ce que je dois faire. Parce que les 5 années macron qui vont arriver, elles vont faire rudement mal ... Mais envisager le pen, c'est juste PAS POSSIBLE !

    J'ai voté comme toi et pour les mêmes raisons visiblement et là, je commence à être vraiment fachée par M. Ego Surdimmensionné ! Il devrait être là pour assurer pour les législatives. Ok, c'est pas aussi cool que d'être président mais bon, si ton sujet de préoccupation c'est ton pays plus que ta petite personne, être un gros poisson dans l'opposition et empêcher les cons de tourner en rond, ça peut être bien aussi non ? Parce que là, on va où nous ??? 

      • Adrien
        Jeudi 27 Avril à 16:33

        Est-ce que vous pouvez comprendre que beaucoup de gens ont souffert à cause des lois de Macron pendant le quinquennat qui vient de s'écouler. Et que Mélenchon ne fait que respecter sa parole et ses électeurs en ne se jetant pas comme tous les autres dans ce front républicain hypocrite. Laissons nous le temps de montrer que c'est la dernière fois qu'on nous fait le coup et barrons la route à la fasciste en faisant trembler le banquier. C'est la seule chance de survie de l'avenir en commun. 

        Et pour les "monsieur EGO surdimensionné, vous pourriez dire "dictateur chaviste" tant qu'à colporter les caricatures qui nous ont fait tant de mal dans les derniers instants de la campagne et nous permettent ce second tour enthousiasmant !

    12
    Nathalie
    Jeudi 27 Avril à 10:51

    Je ne sais pas si c'est fait exprès, mais en bas de ta page, il y a une pub (x2) avec un doigt qui plonge dans une oreille pleine de cérumen, c'est dégueu ! Peut-être y a-t-il  un message subliminal? Ok, je sors....

      • Jeudi 27 Avril à 11:09

        Ha Ha Ha ! Je n'avais même pas vu !!! (bon, je ne choisis pas les pubs et je ne touche pas une thune !)

    13
    Jeudi 27 Avril à 11:09

    Tu exprimes si bien mes pensées!! Merci!

    14
    BBoris
    Jeudi 27 Avril à 12:20

    Marion - prénom prédestiné ? yes
    bon article mais il y a peut-être une autre option: 
    Laisser le FN arriver au pouvoir pour s'en débarrasser une fois pour toutes ? Oui je sais, c'est risqué mais sachant que TOUTES les instances seront contre elle, qu'arriverait-elle à faire ? RIEN
    Regardez ce qui se passe avec TRUMP - il est bien coincé le mec !!
    Bon c'est de la roulette russe mais n'est ce pas aussi de la roulette russe avec le Macaron ?
    Et qu'aurait-on fait entre la peste et le choléra (MLP - JLM) ? n'en déplaise à Marion yes

      • Pascal
        Jeudi 27 Avril à 15:18

        C'est un peu la méthode "Allemagne 1933" non ?

        Laisser Hitler arriver au pouvoir pour s'en débarrasser une fois pour toutes.

        Cela s'est fait en 12 ans et une guerre mondiale. Et "le ventre est encore fécond, d'où est sorti la bête immonde."

    15
    Jeudi 27 Avril à 13:17
    Maman Schtroumph

    Bonjour,

    Merci. 

    Merci 1000 fois pour ce texte. Je commençais à perdre foi en l'âme humaine des Français. Depuis dimanche soir, je suis dans le vague, dans le flou. Personne ne se souvient de 2002? Pourquoi on s'est battu becs et ongles pour ne pas que LePen père accède au pouvoir et là on laisse la fille le faire? 

    Je suis professeur des écoles, et j'enseigne l'histoire avec passion pour former mes élèves à être de futurs citoyens intelligents et avertis. Mais il faudrait refaire des cours d'histoire à des générations entières. 

    Rappelons qu'Hitler a été élu en 1933, choisi par le peuple. Et on connait la suite.

    Je veux une France belle pour mes enfants, je veux une France solidaire et fraternelle où se mélangent toutes les couleurs et toutes les religions. 

    Moi aussi, j'ai voté Hamon au 1er tour, car ce sont mes idées. J'irai aussi voter Macron au 2ème tour. Non pas que ce soit mes idées, mais parce que c'est mon devoir de citoyenne de ne pas laisser la France périr ainsi. 

      • luciole
        Jeudi 27 Avril à 15:15

        merci d'avoir ajouté  ce que je pense chaque jour (en 1933 élu )

    16
    StM
    Jeudi 27 Avril à 14:46

    bonjour et bravo!

    que du positif à dire et entièrement d'accord avec toi.

    - 1 - bravo et merci,en ces temps où beaucoup ont des certitudes, avançons avec des questions c'est beaucoup plus efficace

    - 2 - ya pas que les élections dans la vie (démocratique) beaucoup de choses se font à coté, et souvent bien mieux, sans consignes, sans directeur de conscience, avec persévérance...

    - 3 - remercions MLP et le FHaine avec leur programme (simili) social de faire le boulot de propragande pour les prochaines élections en faveur de la (vraie) gauche, y'aura qu'à récupérer ! chacun son tour! du coup comprenons bien qu'il ne sert à rien d'assimiler MLP avec ses électeurs (enfin du moins la partie majoritaire pas complétement dinguofachocathoréac)

    17
    David
    Jeudi 27 Avril à 22:42

    LES GRINCHEUX

    Il y avait du monde sur ce bateau, plus de 65 millions d'âmes.

    Certains à qui on demandait leur avis et d'autres à qui on ne le demandait pas, et de fait, ceux la mêmes subissaient l'avis des autres.

    Certains se voyaient naviguer par là, d'autres, n'envisageaient que la direction opposée.

    Il tanguait, c'était beau...Après tout, n'est-ce pas l'allure normal d'un esquif ?

    Ainsi le mouvement épousait la houle quotidienne. A tribord...A bâbord...

    Et puis un jour, les nuages apparurent et la houle se fit sentir plus forte, et ça...ça rendait tout le monde malade sur le bateau....

    Mais surtout les grincheux, ceux assis à tribord, et puis aussi, ceux assis à bâbord.

    "Gnagnagna" disaient-ils, "je l'avais bien dit" péroraient ils, des mots de grincheux....

    A force de grinchonner ainsi, ceux assis à tribord, se levèrent d'un bond et dirent:
    "Puisque c'est ainsi, nous allons tanguer, plus haut, plus fort, jusqu'à ce que ceux qui nous gênent, passent par dessus bord !!"

    Par leur voix et leur poids, ils firent tanguer le bateau encore plus fort.

    Les grincheux assis à bâbord, sentant la menace poindre pour les pauvres hères, ne furent pas en reste et se levèrent d'un bond, tout convaincus qu'ils fussent, tentant d'imprimer le mouvement contraire pour sauver les malheureux.

    "Puisque c'est ainsi, nous allons tanguer, plus haut et plus fort, jusqu'à ce que ceux qui veulent jeter nos camarades par dessus bord, ne puissent leur faire le moindre tort !!"

    La bataille s'engagea....

    Alors le bateau tangua... et tout le monde tangua avec lui...

    Et à tribord, persuadés de la nécessité du mouvement, on tanguait.

    Et à bâbord, persuadés de la nécessité du mouvement opposé, on tanguait aussi.

    "Allez ! hardi ! nous nous battons pour notre survie !!!" disaient les premiers à tribord.

    "Allez ! Haut les cœurs ! nous nous battons pour le bonheur !!!" disaient les seconds à bâbord.

    Et le bateau tangua...

    Tant et si bien qu'un jour il manqua de se retourner en touchant les flots à tribord.

    La situation était fort mal engagée... mais pas désespérée malgré tout...

    Mais pour s'en relever, les grincheux de bâbord n'avaient d'autre choix que de sortir de leur repaire, renoncer un moment à leur idéal, pour rejoindre le capitaine lié au capital, et ce, même s'il leur en coutait...

    Il en allait de la survie de tous, de ceux qui choisissent, et de ceux qui ne choisissent pas.

    Il s'agissait de sauver le navire, avant de penser à sauver la face, pour espérer le faire tanguer à nouveau, ce joli bateau.

    "Puisque l'on ne nous écoute pas, nous nous déplacerons pas !!!..et advienne que pourra.!!!" assumèrent ils de bonne foi.

    L'affaire fut entendue...

    Telle fut l'horrible destinée de ce vaisseau, qui sombra corps et âmes, suite à l'abandon des grincheux des deux bords, privilégiant comme trop souvent, la posture au accords.

    Car ceux qui, appelant de leur voeu, une bataille pour leur survie, ne réalisèrent point qu'en réalité jeter les autres par dessus bord, les condamnaient plus que ne les sauvaient.

    Et que ceux qui, appelant de leur vœu le bonheur pour tous, ne virent point que l'urgence du moment, n'appelait pas autre chose que la responsabilité de chacun, à se rapprocher du capitaine l'espace d'un instant, pour retrouver un équilibre si fragile soit-il, pour espérer continuer à tanguer en mai.

    Il y avait sur ce bateau, des gens à qui on demandait leur avis, et d'autres, à qui on ne le demandait pas.

    Et à vous? Qu'est ce qu'on vous demande ?

    18
    MilanPrados
    Jeudi 27 Avril à 23:01

    Bonsoir,

    pour moi il n'y a pas de bonne solution. C'est un choix personnelle à faire en connaissance de cause. C'est pour ça que la France Insoumise n'a pas donner de consigne de vote. Elle a tenu sa parole, qu'elle avait donné depuis le début, c'est à dire, consulter ses membres. Il me semble que c'est ce que l'on doit attendre d'un homme politique : quelqu'un qui tient sa parole, quel que soit les circonstances.

    La ou je ne suis pas d'accord c'est de considérer que l'abstention ouvre la voie au Front National. Si nous regardons de près les chiffres de l'abstention et du vote front national les vases sont communiquant. Les catégories sociales votant le plus FN sont les catégories les plus abstentionnistes. C'est d'ailleurs la ou Marine Le Pen va chercher ses voix. Tenter de convaincre les abstentionnistes de voter fait mécaniquement, en cas de réussite, augmenter le nombre de voix au Front National.

    De plus la France Insoumise précise une chose : Voter Blanc, Abstenez vous ou votez macron mais jamais une seule voix pour le FN. La consigne de vote est clair. Pas un vote FN, pas un seul. Si vous doutez : abstenez vous.

    Je ne pense pas que je voterais Macron car une bonne parti des choses que je craignait du FN sont arrivé sous le quinquennat d'ont il faisait parti.

    J'avais peur de l'état d'urgence : on l'a eu

    J'avais peur du 49-3 : on l'a eu

    J'avais peur de la répression des manifestant : on l'a eu

    J'avais peur du casernement des migrants : on l'a eu

    J'avais peur de l'expulsion des jeunes sans papier : on l'a eu

    J'avais peur du contrôle au faciès : on l'a eu

    J'avais peur des étrangers mort sous les coups de la police : on l'a eu

    J'avais peur de la prison pour les lanceurs d'alerte : on l'a eu

    J'avais peur de la prison pour les "sauveurs" des migrants : on l'a eu

    J'avais peur des noyés en méditerrané : on les a eu

    J'avais peur de l'assignation à résidence d'opposant politique : on l'a eu

    J'avais peur de l'assignation à résidence de journaliste : on l'a eu

    J'avais peur de la destruction du code du travail : on l'a eu

    J'avais peur de la censure des médias : on la eu ( cf l'émission censuré de LCI, la démission de Pierre Emmanuel  Barré, la mise a l'écart de Audrey Pulvar)

    J'avais peur de la déchéance de nationalité : on l'a eu

    J'avais peur de la surveillance généralisé : on l'a eu

     

    J'avais peur de tout ça et on l'a eu.

    Le 7 mai je ne choisirais pas l'un des deux fascismes même si l'un est à degré faible et l'autre à degré fort.

    Si tu a la force de choisir Macron c'est tout à ton honneur. Je respecte ton choix mais moi je n'y arriverais pas.

    Bon courage a toi le 7 mai.

      • Onnapas4bras
        Jeudi 27 Avril à 23:14
        C'est toujours les mêmes 3 arguments très critiquables intellectuelles Et humainement.
        S'abstenir c'est prendre le risque de laisser LePen arriver. Qu'est-ce que vous croyez ? Les électeurs de LePen vont oublier de se lever le 7 ?
        C'sst laisser porter aux autres le devoir du front républicain
        Après si vous considérez honnêtement qu'un mec de centre droit c'est comme une libérale d'extrême droite populiste, xenophobe, violente dont les militants auront La décomplexions suffisante pour aller buter du bicot, du negro... bah, c'est votre problème.



        My god ! Je victimise quelqu'un qui s'abstient !
        Ouais... en même temps, j'ai gentiment demandé que si c'était pour me refaire le coup des 3 arguments qui ne tiennent pas la route que j'entends depuis 4 jours, qu'on aille mettre son com ailleurs.
        J'en ai marre d'entendre ces 3 pauvres théories "ni patrie, ni patron"
        On a l'extrême droite aux portes du pouvoir. Ça ne vous inquiète pas ? J'envie votre quiétude. Perso je bouffe des Xanax par lots de douze depuis dimanche.
        Desolee... c'est vous qui prenez min agacement, mais c'est pas comme si je n'avais pas prévenu.
      • Cel
        Samedi 29 Avril à 18:22

        Tu as peur du retour de la peine de mort, des exécutions sommaires, de la fin de la justice indépendante, tu as peur de ne plus jamais aller voter ? Alors, courage !! fais comme moi, prends le bulletin Macron, ton enveloppe, ferme les yeux, respire un grand coup, et dépose tout çà dans l'urne sans te retourner et repars en campagne pour les législatives !!! A fond !!!

        AAh et j'oublie : essaie de convaincre le plus de monde possible de faire comme toi ....

        Un jour on aura un gran parti de gauche il faut le rêver et l'inventer! Courage.

         

    19
    MilanPrados
    Vendredi 28 Avril à 00:00

    Je ne me sent pas du tout victimisé, on est pas d'accord et heureusement c'est la base même de la politique.

    Je suis très inquiet de l'arrivée du FN au pouvoir moi aussi. J'ai été dans une école ou des militants du GUD venait faire des descente et tabasser les antifa, j'ai eu la chance que ça ne soit jamais arrivé lors des deux années ou j'y étais présent. Je suis très au courant de leurs dangerosité. Je me laisse le choix de changer d'avis jusqu’à la fermeture des bureaux de vote lundi et j'irais voter pour le contrer si j'ai le moindre doute sur la capacité de Macron a gagner.

    Je sais très bien que Macron et bien moins pire que Le Pen. C'est le moindre mal mais je ne peux oublier que c'est quand même le mal. Son culte de la personnalité et ses positions christique me rappelant beaucoup trop certains livres de SF.

    Pas besoin de s'excuser, je le comprend on est tous sur les nerf aujourd'hui. Vous avez été aussi la victime aléatoire de mon agacement après le torrent d'article m'accusant, avec beaucoup d'autre de proximité avec le Fn et pire avec le nazisme. Des articles qui laissait entendre que si je m'abstenait c'est que j'étais d'accord avec les camps d'extermination.

    Vous n'aviez pas du tout cette parole la, et je m'excuse d'avoir, par hasard, choisi cet article, pour exprimer mon ressenti face a cette élection qui s'annonce. D'autres que vous méritais bien plus mon message.

    Vous pouvez le supprimer si vous le souhaiter.

    Bon continuation.

    20
    Orely
    Vendredi 28 Avril à 00:03

    Laissons votre choix de côté, comme je laisse le mien de côté. Que demandez-vous exactement ? 

    Mélenchon a lutté toute sa vie contre le FN, adressez plutôt un courrier à ceux qui ont fait des cadres du FN des invités comme les autres, aux journalistes qui devaient tellement promouvoir Macron qu'ils ont tu les affaires judiciaires du FN ! Demandez à Hamon pourquoi il attaquait bien plus Mélenchon que le FN ! Demandez aux responsables politiques pour quelles raison le Fn est encore un parti politique alors qu'il ne respecte pas les valeurs de la République (à savoir Mélenchon a lutté pour ça aussi et s'est heurté à un mur). Posez les bonnes questions aux bonnes personnes, je peux vous dire que ça vous fera encore plus mal, mais vous serez sans doute mieux armée pour combattre la haine qui vient de tout bord, pas que du FN ! Bon courage le 07 et pour la suite.

    Petite précision : l'attitude Mélenchon est celle qu'il avait annoncée dès le départ, son choix personnel est personnel, la ligne de la FI est démocratique, la consultation a lieu en ce moment, il l'annoncera quand elle sera finie. Vous voyez, le plus important pour lutter contre le FN et ce qui le fait monter en puissance est que chacun prenne ses propres responsabilités, et JL Mélenchon n'a pas à jouer le rôle du petit chef dictateur qu'on a voulu lui coller à l'image pendant toute cette campagne (et les années précédentes), il est le porte parole d'un mouvement citoyen et se prononcera en ce statut.

    21
    Csouani
    Vendredi 28 Avril à 02:23
    Bonjour Marion

    J'ai beaucoup aimé votre lettre qui a réussit à me faire sourire dans ces jours sombres et je trouve dommage que M. Mélenchon ne la lise pas... quoi que, qui sait ?
    Il me semble que c'est Benoît Hamon qui a dit "M. Macron est un adversaire. Mme Lepen une ennemie", mais peut etre le saviez vous déjà...

    Les rêves brisés piquent effectivement un peu pour peu que l'on s'assoit dessus, quant à ceux qui les piétinent ils ont toujours de grosses bottes avec des semelles bien épaisses.

    Mon rêve à moi était de croire que nous étions suffisamment intelligents pour ne pas laisser passer cette opportunité merveilleuse d'avoir un président qui parlait vrai, qui parlait "nous", quand bien même il était membre d'un parti dont il n'était pas représentatif et qui le lui a bien fait comprendre.

    Je ne veux pas renoncer à ce rêve, je ne laisserai personne le briser et encore moins le piétiner. (Pour une fois qu'un politicien parle de façon claire, sincère, et que j'ai l'impression de tout comprendre sans avoir la sensation désagréable de me faire mener en bateau... Je ne vais certainement pas lâcher ça! )

    Je me suis résolue à aller voter dimanche CONTRE l'ennemie, et POUR un adversaire, la mort dans l'âme, mais en gardant bien en tête que mon âme est très revancharde...

    Merci encore pour votre contribution à l'intelligence collective !
    22
    Mohamed
    Vendredi 28 Avril à 04:05

    Bonjour Marion, il a juste respecté sa parole donnée il y a plusieurs mois à savoir pas de consignes de vote au second tour et que la France Insoumise sera consultée et choisira par elle-même. C'est la création de la véritable démocratie et la confiance dans le peuple. Si les Insoumis ont vraiment compris ce pour quoi ils se battent, ils voterons tous Macron. Mais la liberté de choisir, de réfléchir, de digérer ce deuxième tour de cauchemars et d'utiliser son cerveau, priment dans notre mouvement. Les consignes données par un gourou c'est fini avec la France Insoumise.

    23
    Vendredi 28 Avril à 08:53

    Bonjour Mohamed,

    Ai-je dit le contraire. Je dis que Mélenchon est cohérent.

    Mes questions ne portent pas sur le choix de ne pas donner de consignes de vote.

    Il ne faut pas me faire dire ce que Mélenchon n' a pas dit !

    happy

    24
    Vendredi 28 Avril à 10:19

    A lire tous vos commentaires on dirait que Mélenchon aurait été le Messie Sauveur alors que pour la plupart des français il aurait été le choléra contre la peste !
    Dites vous une chose (car vous ne semblez pas en être conscient) qu'un coup d'état (eh oui, ne vous en déplaise) a éloigné le seul présidentiable; le seul à avoir la stature d'un homme d'état: F. FILLON !!
    petite question: pourquoi ne s'est-on pas acharné sur Mélenchon (pourtant des casseroles il en a aussi et tout plein) et uniquement sur FF ? un peu aussi sur MLP, pour faire diversion yes
    réponse: on savait en haut lieu, vu son projet, son programme, et malgré son talent de grand tribun, qu'il ne serait PAS un danger; pas de COMMUNISTE au pouvoir !
    On ne voulait pas le scénario: FF - MLP !!! Flamby (vous excuserez le sobriquet mais cet homme, le pire des présidents, ne mérite pas mieux !) a réussi son "coup d'état" !! Serrer la main à FF sur le perron de l'Elysée lui était tout simplement un cauchemar !! Serrer la main à MLP pareil d'ou la propulsion de "gueule d'ange", un néophyte bien manipulable !!
    Ah j'oubliais: ne me balancez pas le terme de "conspirationniste" car une grande majorité des français est convaincue de ces scénarios !
    Et maintenant on fait quoi ? perso ce sera blanc - je ne veux avoir aucune responsabilité dans un cas comme dans l'autre !

      • Pascal
        Samedi 29 Avril à 19:05

        Oh, le beau troll ! Il faudrait l'empailler, et l'exhiber au Musée de l'Homme.

         

      • Gilles
        Samedi 29 Avril à 22:25

        A vous lire, en plus du sens des responsabilités, vous avez perdu celui de la réalité...

    25
    Cel
    Samedi 29 Avril à 18:09

    Bonjour

    Merci pour votre message ! Tenez moi au courant si vous avez une réponse !!! Je pense exactement comme vous (et j'ai voté Hamon aussi). çà me rend malade de voter Macron mais je vais m'y coller ... Le 3eme tour ce sera les législatives ...

    Juste pour le clin d'oeil sur votre bandeau publicitaire j'ai "La marine recrute" je dois avouer que çà m'a fait sourire (anxieusement)...

    Bon courage je penserai à vous le 7

    Belle journée !

    26
    Samedi 29 Avril à 23:50

    "L'autodestruction programmée de Mélenchon, idole de la droite identitaire"

    Toujours aussi convaincu par votre soi-disant champion ? courtisé par le FN !!
    Sans doute, comme le traitre NDA, attend-il un bon poste dans le gouvernement de MLP au cas ou elle serait élue ?

    Décidément les grandes âmes se perdent !!

      • Pascal
        Jeudi 18 Mai à 21:24

        Ami troll, vous seriez plus convaincant si vous aviez lu quelques messages sur ce site.

        Non, il ne s'agit pas de supporters de Méchantcon (Oui, je l'ai fait exprès.), ni du reste d'aucun autre candidat. Il s'agit plutôt de déçus de leur candidat, avant même leur vote.

        Oui, je comprends que cela vous paraisse bizarre : je soupçonne que vous, vous votez Poutine, et que vous n'en avez jamais été déçu, ni ne le serez jamais. Grand bien vous fasse.

        Au fond, la liberté, c'est d'être déçu par son gouvernement, et de pouvoir le dire.

    27
    Jo
    Lundi 1er Mai à 13:12

    Il ne s'agit plus  de combattre programme contre programme mais d'une lutte d'une vision de la société contre une autre vision: totalitaire, raciste, xénophobe. Voulons nous voir notre pays divisé, plus encore: voir notre pays s'embraser sans en connaître les conséquences. Il ne s'agit pas de donner notre adhésion à M MACRON mais bien de dire avec force que nous ne voulons pas du Front National!!! Il sera temps ensuite de nous mettre en ordre de marche pour s'opposer aux éventuelles  réformes. Alors il faut voter MACRON!!!

      • Lundi 1er Mai à 20:45

        C'est ça. Exactement.

        Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :